>>>5 parcours au Tyrol pour 5 types de randonneurs

5 parcours au Tyrol pour 5 types de randonneurs

Au Tyrol, quelles que soient leurs envies, les alpinistes ou les simples promeneurs trouvent toujours leur bonheur.
A

mateurs ou professionnels, alpinistes ou gourmands… Avec plus de 24 000 kilomètres de sentiers balisés, le Tyrol propose des promenades pour tous les types de randonneurs. Cette région des Alpes autrichiennes offre des intérêts très variés : des fromages artisanaux, une cuisine délicieuse, un air pur et la satisfaction du chemin parcouru. Découvrez votre itinéraire idéal !

Le lac de Hintersteinersee
Photo: ©Tirol Werbung
Pour les sportifs : le lac de Hintersteiner See – Kufstein

Situé au cœur des montagnes du Wilder Kaiser, le lac de Hintersteiner See est alimenté par des sources souterraines. Un plongeon dans ses eaux claires pourrait bien constituer le meilleur départ pour la troisième étape de la Voie de l’Aigle, une piste qui traverse tout le Tyrol d’Est en Ouest, et qui est nommée ainsi en raison de la forme de son parcours. Marcher le long de ses 413 kilomètres représente un défi de plus de quatre semaines : 24 étapes dans le nord du Tyrol et 9 dans le Tyrol oriental. Si vous ne disposez pas d’autant de temps, les amateurs de défis peuvent toujours choisir l’étape qui commence au lac de Hintersteiner See et se termine à Kufstein. De difficulté moyenne, ce sont près de 10 kilomètres qui peuvent être parcourus en 3h30, et dont l’intérêt majeur réside dans le millier de types de plantes qui ornent et embellissent les montagnes du Wilder Kaiser.

La randonnée de « Geisterwanderung » (sentier fantôme)
Photo: ©Tirol Werbung
Pour les familles : la randonnée de
« Geisterwanderung »

Les plus petits de la famille peuvent s’initier au monde du trekking au cours de la randonnée de « Geisterwanderung » (anglais), dans la commune de Oberperfuss. Cet itinéraire simple, long de 1,6 km, dont le parcours est composé de 21 étapes interactives, allie activité physique et récit de contes, grâce aux histoires racontées par des lutins en bois appelés « Baumbart ». Ce sentier fantôme au milieu de la forêt commence à Stiglreith et est relié à Oberperfuss par une télécabine de huit passagers. La visite dure environ 1h30 et peut se conclure au restaurant panoramique Stiglreith, où les petits randonneurs disposant encore d’un peu d’énergie pourront s’amuser sur une aire de jeux.

Ice Q Gourmet Restaurant
Photo: ©Tirol Werbung
Pour les gourmands : Ice Q et lac de Gaislacher See

Ici, sport et gastronomie se marient parfaitement. À 3 048 mètres d’altitude, la meilleure des récompenses attend chaque randonneur dans la cuisine du restaurant Ice Q Gourmet. Pour vous y rendre, vous devez prendre le téléphérique depuis Sölden jusqu’à la montagne Gaislachkogel, là où commence ce parcours de difficulté moyenne. Cet itinéraire se termine ensuite au-delà de Ice Q au lac de Gaislacher See, l’un des plus beaux lacs de la vallée de Ötzal. Deux options s’offrent ainsi à vous : vous réalisez la randonnée complète, ou bien vous vous arrêtez devant ce superbe bâtiment de verre apparu dans « Spectre », le 24ème film de la saga 007. En dessert, vous bénéficierez de l’un des plus beaux panoramas des Alpes, les mêmes paysages qui ont impressionné Daniel Craig lors du tournage.

Pour les passionnés de James Bond, le clou de cette promenade est le Elements 007, une expérience unique au monde. Dans cette installation cinématographique spectaculaire, les visiteurs sont immergés dans le monde de James Bond et de « Spectre », à travers une série de galeries interactives de haute technologie.

Nockspitze
Photo: ©Tirol Werbung
Pour les « Instagrammers » : Nockspitze

En raison de sa proximité avec la ville d’Innsbruck, le Nockspitze est l’un des sommets les plus prisés des randonneurs et des touristes. Connu également sous le nom de Saile, il se découvre avec un appareil photo (ou un téléphone mobile) à la main et figure parmi les sommets favoris pour admirer le lever du soleil. En réalisant son ascension, les lève-tôt obtiendront tous les “likes” possibles sur Instagram. Avec ses vues sur Innsbruck et les vallées de l’Inntal, de Wipptal et de Stubaital, l’ascension n’est pas trop exigeante et dure environ 2h30. Vous devez enfiler vos chaussures de randonnée sur le parking de la station de ski Axamer Lizum pour affronter un dénivelé positif d’environ 1 000 mètres. Pour que l’arrivée au sommet coïncide avec le lever du soleil, les lève-tôt doivent consulter les informations du centre de météorologie ZAMG afin de planifier leur ascension.

Pour les amoureux du silence : l’alpage de Burgeralm

Le dernier itinéraire de la liste commence au parking Faistenau et continue – direction Nord-Est – vers l’alpage de Burgeralm, dans la région de Kaiserwinkl. Il s’agit d’une promenade facile, avec des routes larges et balisées qui conviennent à tous les marcheurs. Une randonnée alpine jusqu’au chalet de Burgeralm est un excellent anti-stress. Les vaches qui vivent dans ces prairies produisent environ 45 000 litres de lait par an avec lesquels sont élaborés divers types de produits laitiers. Parmi eux, le fromage Adler Gold est le plus recherché. Un délicieux casse-croûte qui peut être accompagné de bacon et de saucisses, également en vente dans le chalet et qui peuvent être appréciés en toute tranquillité sur la terrasse.

Vous trouverez ici d’autres conseils pour des itinéraires de trekking au Tyrol.

Articles connexes

Pédalez au Tyrol, en plein cœur des Alpes

Les montagnes des Alpes sont aussi fascinantes que les routes qui les parcourent. Avec des milliers de kilomètres de pistes...

Chic, une nuit en caravane !

Vous aimeriez bien dormir dans une caravane sans renoncer au confort d’un hôtel ? Rendez-vous à l’hôtel Daniel à Vienne. Il...

Il était une fois… le Tyrol en été

Nager dans un lac aux eaux cristallines ou se laisser glisser sur un toboggan alpin traversant une vallée… Au Tyrol,...

Un promenade en hauteur

Des lacs, des sommets couverts de neige, et mieux encore, les habitants locaux, seront vos compagnons tout au long de...