>>>Comment visiter Madrid en faisant comme un Madrilène ?

Comment visiter Madrid en faisant comme un Madrilène ?

Même si vous ne venez que pour un week-end, si vous entrez dans un bar en disant "una caña por favor" ("une pression s’il vous plaît"), vous ferez comme tout le monde. Pour vous sentir intégré à Madrid, c’est simple : il suffit de suivre tous les bons plans que nous vous proposons.
O

n dit que c’est une chance de ne pas être né à Madrid, car ceux qui y sont nés n’ont pas pu en rêver. Et après en avoir rêvé, il faut le vivre. Lieu de rencontres, de passage, d’accueil… la capitale espagnole a toujours été l’une des villes dans laquelle personne ne se sent jamais vraiment étranger, même quand il n’est que de passage. Grâce aux 6 bons plans que nous vous proposons, vous obtiendrez le “permis du Madrilène” en un week-end seulement !

Aller prendre l’apéritif sans commander ni bière ni vin

Ce n’est pas une obligation, mais nous vous conseillons de tester un vermouth à l’heure de l’apéro. Cette boisson typique à base de vin et de plantes aromatiques retrouve une seconde jeunesse dans les bars de Madrid, surtout à l’heure de l’apéritif (en Espagne, l’apéritif a lieu entre le petit-déjeuner et le déjeuner, vers 13 heures), d’autant qu’elle met plus en appétit qu’une pression. Servi avec des zestes d’orange et des olives, le vermouth s’accompagne à la perfection avec de bonnes frites, des légumes au vinaigre et des tapas de poisson. Vous pourrez le trouver dans n’importe quel bar de Madrid. Dans un établissement comme La Hora del Vermut (quartier du Retiro), vous allez avoir du mal à choisir parmi les quelque 80 références proposées, dont certaines en édition limitée. Si vous vous promenez dans le centre, le bar possède également un stand dans le marché bondé du Mercado San Miguel. Dans le quartier de Chamberí, rendez-vous à La Sastrería, une ancienne boutique reconvertie en bar à dégustation, qui propose une cinquantaine de variétés de vermouth et d’apéritifs sur mesure.

Le Rastro
Photo: Madrid Destino
Se perdre et perdre ses amis dans le Rastro

Antiquités, disques, livres, vêtements, accessoires, timbres, pièces de monnaie… Dans le Rastro de Madrid, vous trouverez tout et n’importe quoi. L’affluence y est telle qu’il y a de fortes chances pour que vous vous perdiez ou que vous perdiez de vue les personnes qui vous accompagnent. Dans ce marché aux puces du quartier de La Latina, rester sur le programme prévu peut se révéler être un véritable défi. Cependant, certaines informations ne changent jamais : plus de mille stands sont ouverts tous les dimanches, de 9 h à 15 h. Des horaires de fermeture qui sont les mêmes que certains magasins de décoration du quartier, comme le Cuadros Guapos, une galerie d’art spécialisée dans les peintures de paysages et les icônes de Madrid. Au moment de la fermeture, une fois retrouvé les personnes qui vous accompagnent, vous pouvez terminer la matinée au Rastro et aller prendre un apéritif – un vermouth… Et oui, on s’obstine à ce que vous le goûtiez – dans les bistrots de la rue Ribera de Curtidores.

Photo: Hiberus © Madrid Destino
Passer le temps jusqu’au dîner… en prenant un goûter !

Comment faisons-nous, nous les Madrilènes – et les Espagnols en général – pour tenir jusqu’à l’heure tardive du dîner ? Nous avons un secret : le goûter. Et tout est permis : sucré ou salé, léger ou consistant, accompagné d’un jus de fruits ou d’un café… Pour les plus traditionnels, La Duquesita, rue Fernando VI, est une bonne option. Cette pâtisserie, qui est l’une des plus emblématiques de la ville, a ouvert en 1914. Après avoir fermé quelques mois en 2015, elle a rouvert ses portes sous la direction d’Oriol Balaguer, et propose des pâtisseries artisanales mais aussi des nouveautés. N’hésitez pas à goûter ses palmiers au chocolat croustillants. Si vous voulez ressembler encore plus à un Madrilène, vous pouvez toujours prendre un chocolat chaud accompagné de churros dans la chocolaterie de San Ginés. Mais on vous prévient : si vous choisissez cette option, vous devrez peut-être renoncer au dîner !

Matadero Madrid
Photo: Francesco Pinton © Madrid Destino
Se plonger dans la culture locale au Matadero

Si vous êtes sur l’axe du Prado, là où se trouvent quelques-uns des musées les plus importants de Madrid, vous êtes sur le lieu le plus incontournable de la capitale. À proximité, le Matadero vaut le détour : c’est ici que se retrouvent les Madrilènes après avoir vu les meilleures expositions de la saison. Depuis plus de dix ans, cet espace culturel est devenu une véritable référence. Théâtre, musique, ciné, design, art… Toutes les disciplines – surtout les plus émergentes – occupent les pavillons de cet ancien abattoir du quartier d’Arganzuela. Pour compléter la visite, vous pouvez faire un tour au Madrid Río, où les patineurs, les cyclistes et les familles se donnent rendez-vous. On n’y trouve pas moins de 17 aires de jeux pour enfants !

Pique-nique au Retiro
Faire un pique-nique au Retiro

Arrêt incontournable de toutes les visites de la capitale espagnole, le parc du Retiro est un vrai havre de paix en plein centre-ville. Ses 125 hectares abritent 15 000 arbres, sous lesquels les Madrilènes ont pris l’habitude de se trouver un petit coin bien placé à l’ombre afin de profiter de l’un des plans les plus populaires du parc : pique-niquer ! Vous trouverez des bancs et des tables disséminés dans tout le parc, mais la grande tendance, c’est de poser sa nappe sur l’herbe, puis d’installer son repas et ses boissons. Conseil de Madrilènes : nous vous recommandons le versant ouest du parc. Il est situé à côté de l’avenue Menéndez Pelayo, où vous trouverez de nombreux magasins pour faire le plein de victuailles. Et si vous préférez des produits tout prêts, l’une des adresses gastronomiques les plus populaires de la ville est installée à l’intérieur du parc : au Florida Retiro, il y en a pour toutes les envies : manger des tapas, dîner, prendre un verre…

Vitrine de Gran Vía
Photo: Madrid Destino
Faire les magasins dans « le centre »

Avant de quitter la si accueillante Madrid, rien de mieux que de ramener un souvenir. La ville propose plusieurs spots incontournables pour faire les magasins, chacun possédant son style et son public. Parmi les rues commerçantes les plus visitées, on trouve Gran Via pour les amoureux du low cost, et Serrano, pour ceux qui veulent des marques haut de gamme. Cependant, si vous voulez vous démarquer et chercher quelque chose de spécial, allez dans le quartier de Fuencarral où vous trouverez des magasins pour jeunes, ou alors dans le quartier de Las Salesas, la zone la plus trendy de la ville. Ici, on trouve des magasins multimarques et des créateurs de mode locaux. Certains se donnent rendez-vous à Salesas Village, un street market qui est organisé sur la place las Salesas une fois par mois.

Et si vous souhaitez un souvenir typiquement espagnol, ne manquez pas Memories of Madrid, une boutique de la plaza Mayor qui vend des boîtes de conserve avec tous les ingrédients nécessaires pour réaliser une tortilla de pommes de terre chez soi. Il est possible de les personnaliser en y faisant graver une date ne pouvant pas dépasser les 80 dernières années. Idéal pour fêter un anniversaire, un événement particulier ou encore garder un souvenir de son dernier passage à Madrid. Un passage qui ne sera certainement pas le dernier !

Vous en voulez encore ? Jetez un œil aux profils Instagram et Facebook de Visita Madrid et découvrez tout ce qui vous attend dans la capitale.

 

Articles connexes

Prendre la (bonne) pose à #Madrid

Peu importe le nombre de followers que vous avez, à Madrid, tout le monde peut devenir un influenceur ! Grâce...

« Entrez, il y a de la place au comptoir ! »

Vous savez quand vous commencez mais jamais quand cela va se terminer… Manger des tapas dans les bars de Madrid...

Histoire de deux villes

Voilà juste un caprice. “Insolente et idéale” dit Almodovar. Elle est parfois cosmopolite et se laisse parfois mener par la...

“Madrid est sur le point de vivre un autre renouveau”

En tant que correspondant en Espagne du magazine Monocle, il est toujours au courant des derniers bars, restaurants ou boutiques...