>>>Sillonner les mers de l’île Maurice
Les catamarans se composent de deux coques étroites, ce qui en fait des embarcations légères et rapides.

Sillonner les mers de l’île Maurice

Ses 330 kilomètres de côte sont entourés d’eaux aussi calmes que cristallines. Des conditions idéales qui font de cette île au milieu de l’océan Indien un paradis pour les pêcheurs, les navigateurs et les plongeurs.
T

elle une muraille, le récif de corail qui entoure l’île Maurice agit comme une barrière naturelle. Il coupe la route aux “envahisseurs” que sont les fortes marées, créant ainsi une lagune côtière d’eaux calmes, presque plates, parfaites pour la navigation, la pêche et les sports sous-marins. C’est un vrai attrait pour les débutants qui souhaitent s’essayer aux activités maritimes. Mais l’île Maurice permet également aux plus téméraires de pénétrer au-delà du récif, où les vagues se brisent dans l’attente de ceux qui recherchent des sensations fortes.

Marlin bleu, marlin noir, thon, poisson-voilier et beaucoup d’autres espèces de poissons trouvent dans les eaux chaudes de cette zone de l’océan Indien un habitat exceptionnel. Une faune qui fait le bonheur des pêcheurs, qui viennent du monde entier. La pratique de la pêche en haute mer est possible toute l’année dans ses eaux chaudes, et dont la profondeur atteint 70 mètres à seulement 1 kilomètre de la côte. La période la plus propice est l’été, de décembre à mars. Et, en décembre, on célèbre depuis presque 20 ans la prestigieuse Marlin World Cup.

The mountain on Le Morne beach.
Les embarcations doivent préserver les fonds marins.

Port-Louis, destination de croisiéristes

À la haute saison, entre novembre et avril, l’île Maurice reçoit chaque année plus d’une vingtaine de bateaux de croisière provenant de Southampton, de New York, de Cap Town, de Dubaï ou de Miami. La capitale, Port-Louis, est l'une des escales de bateaux de croisière de première catégorie comme les luxueux Queen Mary ou Queen Elizabeth

Les pêcheurs de jigging, un type de pêche à la verticale, ont également leur spot sur l’île Maurice. Cette technique doit son nom aux jigs, ou leurres, et se pratique en général en eaux très profondes, dans des zones rocheuses, avec courant ou près des récifs. De nombreuses entreprises locales organisent des excursions en pleine mer pour les pêcheurs ou proposent à la location des canots tout équipés. Les meilleurs lieux se situent surtout dans la partie est, ouest et nord de l’île.

Pour ceux qui le souhaitent, nul besoin de prendre l’excuse de la canne à pêche pour passer une journée en mer : il existe de nombreuses autres options ! L’une des plus attrayantes est de monter à bord d’un catamaran. Plusieurs itinéraires de navigation démarrent de Grand Baie, au nord. Cette baie étant protégée, elle possède les conditions idéales pour naviguer, que ce soit sur un catamaran, un yacht ou un voilier. Les itinéraires font le tour de l’île mais peuvent aussi vous emmener jusqu’aux îlots du nord.

Si vous avez plus d’une journée devant vous, vous pouvez profiter d’une croisière sur les îles Vanille, qui regroupent l’île Maurice, la Réunion, les Comores, Mayotte, Madagascar et les Maldives.

Dusk at Belle Mare beach.
La pêche est l’une des principales sources de revenus du pays.
Photo: byvalet / Shutterstock, Inc.

Un nouveau continent ?

Il y a une autre raison pour venir plonger dans les eaux de l’île Maurice. Récemment, le géologue Lewis Ashwal a découvert des zircons vieux de 3 milliards d’années. Comme la formation date de seulement 9 millions d’années, cela prouverait que des restes de la désintégration du supercontinent Gondwana se trouvent sous l’île.

La période de décembre à mars offre les meilleures conditions pour pratiquer les sports nautiques comme la plongée. De même que pour la navigation, les eaux de l’île Maurice sont adaptées pour les plongeurs de tous les niveaux. Les débutants qui recherchent des eaux calmes plongent dans la lagune corallienne. Pour les experts en quête de véritables défis, tout se passe au-delà de la barrière de corail. À environ vingt minutes en bateau de la côte, la mer est dégagée. D’ailleurs, les barques ont interdiction de jeter l’ancre afin de respecter le trésor sous-marin de l’île Maurice, ses coraux. L’Association de plongée de l’île Maurice conseille d’utiliser des bouées d’amarrage. Tout pour préserver ce paradis sous-marin de l’océan Indien.

Boats on Blue Bay beach.
Avant la fin 2017, un nouvel embarcadère sera inauguré à Port-Louis afin d'accueillir un plus grand nombre de bateaux de croisière.

Articles connexes

Le Morne Brabant, plus qu’une ascension

Connu comme le sud sauvage de l'île Maurice, ce sommet symbolique a été le témoin de l’un des événements historiques...

Le rêve de l’aventurier

Avec ses eaux turquoise et ses plages de sable fin, Maurice est une île paradisiaque de l’océan Indien qui promet...

Le rythme sensuel de l’île Maurice

C’est une danse d’esclaves qui est devenue le rythme officiel de tout un pays. Deux siècles après sa naissance, le...

Un arc-en-ciel sur la Terre

Des plages de sable blanc et des eaux turquoise encerclent une île où le vert prédomine malgré quelques surprises hautes...