>>>Serra de Tramuntana, inspiration depuis les hauteurs

Serra de Tramuntana, inspiration depuis les hauteurs

Quand on pense à Majorque, on pense à ses plages… Mais Majorque, c'est bien plus que cela. En effet, la plus grande des îles Baléares offre également des trésors dans ses terres. Partons dans les hauteurs, à la rencontre de ses muses en parcourant les belvédères de la Serra de Tramuntana.
L

es photographes et les cinéastes rêvent de l’apercevoir. Il est connu sous le nom de “rayon vert” et c’est un phénomène atmosphérique qui se produit juste après le coucher du soleil, au moment où la mer et le soleil se rencontrent. L’écrivain Julio Cortázar, en suivant les principes de Jules Verne, a fait des recherches sur ce phénomène et a fini par le voir et écrire un conte sur lui. C’est à Serra de Tramuntana que la magie s’est produite.

Dans cette région montagneuse au nord-est de Majorque, il n’est pas nécessaire d’appeler les muses, elles apparaissent toutes seules à travers la centaine de kilomètres de chemins et de sommets et ses vingt communes, et qui ont inspiré de nombreux artistes. À l’image de Frédéric Chopin, qui a vécu à Valldemossa, l’un des villages par lequel passe la montagne. Le musicien avait déclaré : “C’est le plus bel endroit du monde”. Aujourd’hui, un musée lui est dédié.

Torre del Verger, Serra de Tramuntana.
La Serra de Tramuntana est déclarée site naturel depuis 2007.

La route de l'archiduc

L’archiduc Luis Salvador d’Autriche a acquis à la fin du XIXe siècle à Majorque plusieurs propriétés qui forment aujourd’hui un itinéraire bien connu appelé "Camí de S’Arxiduc". Il commence à Valldemossa et passe par les sommets les plus importants de la Serra de Tramuntana, en plus d’autres lieux qui lui ont appartenu comme le monastère de Miramar.

Pour trouver l’inspiration à Tramuntana, il faut se perdre et grimper à presque 1 500 mètres d’altitude et se promener de belvédère en belvédère. On a l’impression de dominer le monde. Pour admirer les oiseaux, il est indispensable de monter jusqu’aux deux pics les plus importants : Puig Major d’en Torrella et celui de Massanella, qui atteignent près de 1 500 mètres d’altitude.

El de ses Ànimes (le belvédère des âmes), situé près de la commune de Estellencs, au sud de la montagne, possède une tour de défense construite en 1579. Déclarée “bien d’intérêt culturel”, la légende raconte que les âmes des défunts errent dans les alentours. Les vivants doivent cependant faire attention s’ils souffrent de vertige en se penchant sur cette falaise qui surplombe la mer.

Sa Creueta , Cabo de Formentor.
Le belvédère de Sa Creueta atteint environ 230 mètres au-dessus de la mer

La vue est également impressionnante depuis le belvédère de Sa Creueta, à Formentor. Situé près du port de Pollença, on peut y découvrir l’île de Colomer et Cala Bóquer, cette dernière possédant de petits palmiers qui remplissent la zone, avant d’atteindre une plage vierge de 80 mètres. Celui de Sa Foradada, entre Valldemossa et Deià, doit son nom à la roche, dont le trou est devenu l’une des attractions majeures de la montagne. Une photo au coucher du soleil est source d’inspiration pour tous les Instagramers.

Valldemossa, en Mallorca.
Des ruelles escarpées, des façades en pierre et une végétation luxuriante composent la carte postale de Valldemossa.

Le belvédère de Ses Barques, entre Sóller et Fornalutx (ce dernier étant considéré comme l’un des plus beaux villages d’Espagne), est le préféré des randonneurs, car il sert de porte d’entrée à de nombreux itinéraires. Celui qui mène jusqu’à Clot de Déu et au monticule fortifié de Son Marc est un chemin en zigzag parmi des rochers très pentus. D’autres lieux sont restés intacts malgré le temps qui passe. C’est le cas de l’ermitage de Pare Catany, à Puig de Muleta, sur un sommet considéré comme étant “la montagne sacrée de Sóller”.

Celui qui est également tombé sous le charme de cette montagne est le célèbre auteur de “Moi, Claude”, le Britannique Robert Graves. Il s’est installé dans le petit village de Deià en 1929 et sa maison est devenue aujourd’hui un musée pour protéger l’héritage culturel qu’il a laissé à Majorque. De Gabriel García Márquez à Peter Ustinov, en passant par Ava Gardner, Winston Churchill ou Audrey Hepburn, de nombreux artistes ont traversé cette montagne en quête d’inspiration…

Articles connexes

Ibiza révèle son côté le plus intime

La capitale mondiale de la fête peut se transformer en un havre de paix pour un couple. Nous vous dévoilons...

Formentera : un éden ouvert toute l’année

"Bienvenue au paradis !", indique le slogan de Ses Illetes. Et il peut s’en vanter. La plage la plus célèbre...

Minorque ou le retour à un rythme lent

Bien-être physique et mental, escapades détox pour sortir de la routine et échapper au bruit… L’île de Minorque mise sur...

Baléares : des vins de soleil et d’eau

Ils ne sont ni de Rioja ni de Ribera, et ce n’est pas nécessaire. Les vins des Baléares mélangent Histoire...