>>>Sarlat "gourmet" : passage direct au foie

Sarlat “gourmet” : passage direct au foie

La capitale du Périgord noir français se visite avec gourmandise. Des bijoux gastronomiques comme son "foie gras" d'oie attirent chaque année plus d'un million de visiteurs.
Guidés uniquement par leur appétit, un million et demi de “gourmets affamés” se donnent rendez-vous chaque année dans les rues médiévales de Sarlat. Ils se déplacent sur de courts pèlerinages entre fermes d’oies et domaines agricoles, des truffières aux marchés et restaurants de gare et au centre.
En 1790, la région française du Périgord a été rebaptisée “Dordogne”, une extension aujourd’hui divisée en quatre zones à titre de “pantone”: le Périgord vert au nord, le Périgord blanc au centre, le Périgord pourpre au sud-ouest et le Périgord noir au sud-est, avec un nom qui renvoie à ses sombres forêts. “La France cessera peut-être un jour d’exister, mais le Périgord survivra, comme survivent les rêves nourrissant l’âme humaine”, a écrit le romancier américain Henry Miller.
Au cours de la Fête de la truffe, des congrès culinaires et des dégustations sont organisés de la main de prestigieux chefs.

La bonne étoile

Seul un restaurant à Sarlat possède une étoile Michelin : Le Grand Bleu. Son chef Gilles Gourvat explique l'absence de plus d'étoiles de par la typologie du client : "la région possède un client de proximité qui nous oblige à modifier le menu en permanence et cela met en danger la perfection demandée par les critiques".

Le Nouveau Testament gastronomique – celui des restaurants et étoiles Michelin – omet de son importance dans le paysage “gourmet” mais Sarlat et le Périgord noir ont leur place dans le barème traditionnels des matières premières. Son programme festif s’articule en fonction de ses bijoux gastronomiques. En janvier, c’est la Fête de la trufa (troisième week-end), en février la Foire de l’oie (troisième dimanche), en mai les Journées du Terroir et le 27 septembre la Journée des Saveurs et de la Gastronomie.
L’itinéraire du goût est mis en scène dans la ville médiévale de Sarlat, qui possède le plus grand nombre de bâtiments historiques protégés par mètre carré de toute l’Europe : plus de 65 dans un rayon d’un kilomètre. En plus d’une frénésie d’arômes et de saveurs, le visiteur va sillonner des sites architecturaux incluant des palais gothiques et de la renaissance, et où l’on est surpris par les toits de schiste et les façades ocres. La promenade est particulièrement charmante le soir, avec les rues désertes et illuminées de bougies et de lampes de gaz.
Les fermes d'oies sont l'une des grandes attractions touristiques de la région.
La gastronomie de Sarlat s’est emparée récemment de l’ancienne paroisse de Sainte Marie, convertie en un marché couvert aux plafonds voutés qui porte la signature de l’architecte Jean Nouvel, qui a passé son enfance dans cette ville. On remarquera également son clocher, où un ascenseur panoramique en verre offre les meilleures vues.
Le village tout proche de Beynac-et-Cazenac a été construit sur une falaise, le long du fleuve Dordogne.
Son microunivers “delicatessen” reprend les productions de ses fermes d’oies jusqu’aux bijoux des “châteaux” agricoles : “foie”, “confit”, truffes, châtaignes, cèpes, fraises, “cabécous” (fromages de chèvre)… Un aspect qui s’étend le mercredi matin et le samedi (toute la journée) au marché populaire de la Place de la Liberté et dans les boutiques gastronomiques, le reste de la semaine.
À Sarlat, on n’achète pas d’aimants ni de porte-clés. Les souvenirs par excellence sont les packs, boîtes et terrines de conserves, élaborés de manière artisanale et qui permettent de prolonger l’impact de la région une fois ce voyage de la gourmandise terminé.

Articles connexes

La bande-son de Paris

Pionnière dans la célébration de la fête de la musique, la capitale française sait conquérir les visiteurs en charmant leurs...

Retour en vélo dans les années 1930

Le bon goût du vin, la musique d'Édith Piaf et le vent du sud qui nous fouette le visage. Pas...

Dormir comme Louis XIV

Si vous vous êtes déjà demandé comment on dort dans un palais il est prévu que vous puissiez le faire...

Intense goût de la mer

La mer Méditerranée se rapproche du centre de Paris au restaurant Étoile-Sur-Mer, du chef Guy Savoy. La baignade peut commencer...