>>>Santiago, c'est un coup de foudre

Santiago, c’est un coup de foudre

Certains ont besoin de temps pour connaître une ville, mais avec Santiago de Chile, il s'agira d'un coup de foudre. Nous parcourons les principaux sites de la ville sur deux jours. Un romantisme contre la montre.
Toute histoire d’amour a ses débuts. Le cœur de Santiago de Chile c’est la Plaza de Armas. Ce l’était déjà à l’époque coloniale, au XVIe siècle, voire avant. Selon les historiens, la ville se dresse sur une “kancha” de l’époque inca. On y retrouve les bâtiments les plus emblématiques de Santiago, de la Cathédrale Métropolitaine au Musée Historique National et le Palacio de la Moneda.
Cours de danse au centre culturel Gabriela Mistral
GAM

Sanhattan : le quartier le plus new-yorkais

C'est ainsi qu'on appelle communément le quartier financier de Santiago. Ses gratte-ciel vitrés nous ramènent un instant à Wall Street. Il y a même un World Trade Center! Mais ce n'est pas le bâtiment le plus haut. La Grande Tour de Santiago est la plus haute d'Amérique latine, du haut de ses 300 mètres.

À dix minutes du cœur, on retrouve l’estomac. Le Marché central a été déclaré Monument national de par sa structure métallique unique, mais il ne faudrait pas oublier ses délices gastronomiques. Par exemple, un bon bouillon de congre et de palourdes au parmesan.
Une fois l’estomac plein, on peut accéder à vélo au Parc forestier en profitant de la zone piétonne. Il est alors possible de visiter le Musée des beaux-arts ou le Centre culturel Gabriela Mistral. Non loin de là se trouve le Musée Violeta Parra, récemment inauguré. L’entrée est gratuite jusqu’au 31 décembre. Le Musée rend hommage à la première artiste chilienne ayant exposé son œuvre au Louvre de Paris.
Les glaces d'Emporio La Rosa sont à déguster assis
Emporio La Rosa
Après une immersion dans le côté le plus culturel de la métropole, il faut découvrir les célèbres glaces d’Emporio La Rosa. Des parfums comme le chocolat au poivre ou les pétales de rose sont également un art. À côté, le Barrio Lastarria est l’un des quartiers les plus visités en raison de la quantité de théâtres, cinémas et restaurants. Il est également indispensable de parcourir ses boutiques de design, où trouver d’authentiques bijoux comme ceux de la boutique Ají. S’y perdre est toute une aventure, sur tout le dimanche, lorsque le quartier se remplit d’antiquaires.
Patio Bellavista, la nuit
Patio Bellavista
Et avant le dîner, allez prendre quelque chose à The Clinic bar, dans la rue Monjitas. Cela vaut la peine ne serait-ce que pour sa fabuleuse carte, avec ses dessins satiriques sur les politiques chiliens. Le Patio Bellavista est un point de rencontre pour la jeunesse de Santiago avec énormément d’options pour manger. Une bonne idée peut être de manger un sandwich à Ciudad Vieja pour terminer “de carrete” (fête) avec des “piscolas” dans l’un des bars ouverts autour du patio.
À Santiago, les clubs ne ferment pas avant tôt le matin et la meilleure façon de recharger les batteries le jour suivant c’est de prendre un “brunch”. Et c’est encore mieux sur une terrasse avec vue sur la ville et les cordillères qui l’entourent, comme celle du Tramonto Bar & Terrace. Après, vous pouvez aller faire du shopping au plus pur style “Pretty Woman” puisque l’Avenue Vitacura, à seulement quelques mètres, est connue comme le “Rodeo Drive de Santiago”. Allez jusqu’au croisement avec Alonso de Córdova pour découvrir ses boutiques et magasins de chaussures.
Nous revenons au centre pour monter au belvédère du Cerro San Cristóbal, du Parque Metropolitano. Un dernier arrêt culturel avant de déguster les fameux “terremotos” de la Piojera à la Chascona, résidence-musée du poète Pablo Neruda car pour faire ses adieux à Santiago, il nous faut plus que “Vingt poèmes d’amour et une chanson désespérée”.

Articles connexes

Christchurch : la ville improvisée  

Il y a cinq ans, un tremblement de terre dévasta la deuxième plus grande ville de Nouvelle-Zélande. Mais elle ne...

Le retour au papier

Premier magasin physique d'Amazon au monde. Quand des milliers de librairies ferment leurs portes en raison de la hausse des...

Freitag Maurice & Julien Tote

La novatrice entreprise suisse a créé un sac à main également utilisable comme sac à dos. Comme le reste de...

Des hôtels où dormir à deux

De plus en plus d'hôtels attirent tout type de touristes, et pas seulement les routards. Et il est vrai qu'avec...