>>>Rio 2016 se prépare
Photo: Rio 2016

Rio 2016 se prépare

L'événement sportif de l'année atterrit pour la première fois en Amérique du Sud. La ville brésilienne se prépare à allumer la flamme olympique, cette fois-ci, entre les palmiers.
“Citius, Altius, Fortius”, ou ce qui revient au même, “plus rapide, plus haut, plus fort”. C’est la devise des Jeux Olympiques de cette année, une déclaration d’intention. À partir du 5 août, les 10 500 meilleurs sportifs du monde lutteront pour faire honneur à cette devise et remporter l’or. Seuls 306 athlètes y parviendront. Et comme l’affirme la nageuse américaine Missy Frankling : “Honnêtement, il faut travailler pendant quatre ans pour ces huit jours. L’occasion est unique”.
Il y a 7,5 millions d'entrées à la vente. La moitié, à moins de 30 dollars.
Photo: Portal da Copa

Parole de vétéran

L'athlète éthiopien Haile Gebrselassie, double champion olympique sur 10 000 mètres et considéré comme l'un des meilleurs coureurs de fond de tous les temps, assiste aux Jeux en tant que commentateur. Il a conseillé aux participants d'arriver un peu avant pour s'acclimater et s'habituer à l'humidité. Comme point positif, il a souligné la qualité de l'air.

Pour certains, ce sera leur première fois. La voiliste Cecilia Wollman a fêté ses 18 ans deux jours avant sa classification. Elles représentera les Bermudes et sera l’une des plus jeunes du Village Olympique. Elle n’est pas la seule à participer pour la première fois. Le néo-zélandais Sonny Bill Williams debutera également à Rio en 2016. Il est déjà une super star comme champion du monde à deux reprises mais, jusqu’à cette année, le rugby ne faisait pas partie des sports olympiques. Et cela depuis 92 ans. Un autre des sports revenant “à l’Olympe” est le golf. Au total, il y aura 42 disciplines sportives.
Durant dix-sept jours, les yeux du monde seront fixés sur une ville : Rio de Janeiro. Ses paysages verts et ses plages sont le théâtre de nombreuses compétitions. Les sports aquatiques seront répartis entre Copacabana et Barra da Tijuaca. Le championnat de rame aura lieu sur la Laguna Rodrigo de Freitas, que le quintuple champion olympique de Grande-Bretagne, Steve Redgrave, qualifie comme “absolument éblouissante”. Le tournoi de football, lui, sera disputé au stade de Maracaná. Le stade mythique sera également le maître de cérémonie : c’est là que se dérouleront les cérémonies d’ouverture et de clôture.
Le Stade João Havelange est communément appelé Engenhão du fait du quartier dans lequel il se trouve.
Photo: RIO2016/LUMO Arquitetura
La compétition est sur la plage
Les mascottes des Jeux Olympiques et Paralympiques de Rio 2016 ont été baptisées Vinicius et Tom.
Photo: A.RICARDO / Shutterstock.com
Les Jeux de Rio auront un nouveau sport star en plus du football. La ville, entourée de plages urbaines, a une importante tradition de volley-plage. L’espérance est maximale, plus encore après la victoire du Brésil dans le dernier Championnat du Monde de Volley-Plage. Dans cette édition, ils ont en plus l’avantage de jouer “chez eux”. Le tournoi aura lieu dans un stade temporaire à Copacabana, avec une capacité pour 12 000 personnes.
Les cariocas non-professionnels sont également de grands amateurs et les plages d’Ipanema, de Copacabana et de Barra da Tijuca en sont les témoins. Des championnats improvisés sont souvent organisés sur le sable, sous le regard attentif du Christ de Corcovado.
Les Jeux en chiffres
Les Jeux Olympiques nécessitent une énorme préparation. La ville doit accueillir non seulement les sportifs de 206 nationalités différentes, mais également les touristes et amateurs. L’Organisation estime qu’il faudra environ 34 000 lits. À sa “liste d’achat”, la ville a également noté 25 000 balles de tennis, 60 000 portemanteaux et onze millions de collations. Ils compteront sur l’aide de 45 000 volontaires qui seront répartis sur plusieurs tâches, comme celle de participer à la cérémonie d’ouverture, d’aider les services d’urgence ou d’exercer de traducteurs.
Le flambeau part d’Olympe le 21 avril et passera par 83 villes avant d’arriver à Rio de Janeiro. Le compte à rebours a déjà commencé. À vos marques, prêts, partez!

Articles connexes

Rio de Janeiro à 360 degrés

Trois heures vous séparent des meilleures vues de la capitale du Carnaval brésilien. C'est le temps qu'il faut pour l'ascension...

Le “selfie” dans l’abîme

Victoria et Leonardo sont un couple normal. Ils aiment se prendre en photos lors de leurs visites. Et surtout lorsqu'ils...

Londres, une ville à la couleur spéciale

Et ce n'est pas précisément le gris… Prenez votre parapluie (mieux vaut être prudent) et bien que la journée s'annonce...

L’amour au temps du “kale”

Sortir dîner ne sera plus un problème. De plus en plus de restaurants adaptent leurs menus aux couples mixtes "veggies"...