Jérusalem

La ville jeune

Ville chargée d’Histoire, Jérusalem est en train de rajeunir. Et ce, grâce aux cafés branchés, aux marchés de produits bio et aux musées de design. Visite guidée.
D

epuis le toit de l’hôtel Mamilla, on distingue parfaitement la porte de Jaffa, la Tour de David et les murailles qui entourent la Vieille Ville de Jérusalem à l’est. Ces monuments, dont certains sont millénaires, on peut les observer tout en savourant un tartare de poisson avec un carpaccio d’aubergines ou un risotto de champignons parfumé aux truffes et ce, confortablement installé dans un sofa en osier. Les contrastes sont également au programme dans le marché de Mahane Yehuda, où les vendeurs de fruits et d’épices cohabitent avec les pubs à bières artisanales et les magasins de design. Partons à la découverte d’une ville qui s’écrit entre tradition et modernité, histoire et futur…

Vieille Ville de Jérusalem.

Cette ancienne gare ferroviaire a été désertée quand le service a été transféré à Malha,

The First Station est l’un des lieux qui incarne le mieux cette tendance. Cette ancienne gare ferroviaire a été désertée quand le service a été transféré à Malha, dans le sud de Jérusalem. Six ans après et quelques rénovations plus tard, celle qui fut la première gare ferroviaire de Jérusalem en 1892, est redevenue l’un des lieux les plus mouvementés de la ville. Profitant de l’architecture du bâtiment d’origine et des grands espaces qui l’entourent, un centre commercial y a été créé avec des magasins, des restaurants et une offre de loisirs pour toute la famille. Son agenda culturel inclut des festivals, des ateliers pour les plus petits, des activités sportives comme la zumba ou l’acroyoga et aussi des spectacles dans différentes disciplines artistiques. Du dimanche au vendredi, il accueille un marché de design où les artistes locaux mettent en vente leurs meilleures créations. Le jeudi et le vendredi, place au marché de producteurs. The First Station se remplit alors de couleurs et d’odeurs différentes, où pains faits maison, fromages artisanaux et fruits bio sont une invitation à la gourmandise.

Étal du marché Mahane Yehuda.

La connexion entre The First Station et le passé est toujours possible grâce à une navette gratuite qui transporte les visiteurs depuis la place de la gare jusqu’à la Vieille Ville. Mais, avant de revenir, il convient de connaître d’autres endroits de Jérusalem et de se promener dans certains de ses quartiers les plus emblématiques ! Le plus attractif est celui de la colonie allemande, souvent comparé à Tel-Aviv pour ses spots modernes et son atmosphère cosmopolite. L’avenue Emek Refaim en est le cœur, avec ses boutiques, ses bijouteries et ses cafés, à l’image du Coffee Mill. Cet endroit a des airs new-yorkais avec les nombreuses couvertures du magazine The New Yorker accrochées au mur. On peut y déguster plus de 50 variétés de café, mais aussi des milk-shakes aux fruits, des pâtisseries maison et de sandwichs végétariens…

Tourisme gastronomique

Le marché de Mahane Yehuda, qui est l’un des symboles de l’ouest de Jérusalem, attire autant de visiteurs que l’esplanade des Mosquées ou le mur des Lamentations. Dans le « shuk », comme on l’appelle familièrement en hébreu, vous trouverez pratiquement de tout : des fruits frais aux dattes et aux pâtisseries, en passant par les restaurants mexicains et les bars alternatifs. La visite guidée est une délicieuse manière de connaître tous les étals sur le bout des doigts. Il est possible de choisir entre la visite classique, qui parcoure les rues du marché en se remémorant son histoire et en savourant les produits les plus typiques, ou bien les visites thématiques, comme celle des fromages et du vin, des graffitis, de la vie nocturne ou encore de la pâtisserie.

Le quartier résidentiel voisin de Baka abrite également des surprises, comme le Kalo Café ou le Train Track Park (dans le parc HaMesila), un sentier long de sept kilomètres qui longe les anciennes voies ferrées et offre un parcours dont le concept est semblable à celui de la High Line à Manhattan. Les habitants utilisent ce parc urbain, bordé d’une piste cyclable moderne, pour se promener, faire du sport ou tout simplement se déconnecter du brouhaha des rues de la Ville Sainte.

Entrée du Saint-Sépulcre.

Les musées peuvent également se transformer en refuge. L’art et l’histoire se mêlent au Musée d’Israël, la plus grande institution culturelle de la ville. Il possède une importante collection d’objets religieux et de trésors archéologiques (y compris les manuscrits bibliques les plus anciens du monde), mais également des œuvres de Picasso et de Rodin, en plus d’autres artistes contemporains. Une promenade dans la Jérusalem la plus moderne nous mène à d’autres musées et galeries comme The Hansen House Center for Design, Media and Technology qui, en plus de proposer des expositions, possède un cinéma et un laboratoire artistique. Depuis 2011, il accueille la Semaine du Design de Jérusalem, l’événement le plus important dans ce domaine. Aujourd’hui, cette manifestation se déroule dans d’autres lieux de la ville. L’un d’entre eux, Beit Alliance, est l’un des laboratoires de création culturelle les plus prolifiques de la ville. Il est situé à proximité du marché de Mahane Yehuda et son ouverture a confirmé la volonté de Jérusalem de continuer à se développer et à innover sur le plan artistique.

Le marché Mahane Yehuda vend toutes sortes d’épices.

L’art et l’histoire se mêlent au Musée d’Israël, la plus grande institution culturelle de la ville.

Les nuits de Jérusalem sont également jeunes et, même si la ville a peut-être encore à apprendre de destinations comme Madrid ou Berlin, elle commence à se faire remarquer grâce à des lieux comme HaMazkeka, un spot underground qui réunit toutes les dernières tendances. Il y a aussi le Yellow Submarine, l’emblème musical de la ville, qui dispose d’un studio d’enregistrement, d’une salle de concerts et de salles de répétitions pour les musiciens, qu’ils soient débutants ou experts. Dans le centre, la faune nocturne se donne rendez-vous dans un lieu qui porte celui du personnage principal du roman le plus célèbre de F. Scott Fitzgerald : le Gatsby Cocktail Room est un célèbre bar à cocktails dont le décor est inspiré des années 20. La preuve que l’on peut regarder vers l’avenir sans pour autant renoncer au glamour d’antan !

Salles de concerts live et bars à cocktails animent la vie nocturne de la ville.

Useful addressesCompartir

Shlomo ha-Melekh St 11
David Remez St 4
Emek Refa'im St 23
Beit Lehem Rd 31
Gdalyahu Alon St 14
Ki'akh St 5
Derech Ruppin
Agrippas St 117
Shoshan St 3
Ha-Rekhavim St 13
Autres passengers 6A
Virgilio Martínez
Chef et entrepreneur
« Lima est une ville à dévorer »
Lire l’interview >
Kathrin Ernest
Monitrice de kitesurf
« Maurice offre le contraire d’un rythme de vie effréné »
Lire l’interview >
Liam Aldous
CORRESPONDANT EN ESPAGNE DU MAGAZINE MONOCLE
“Madrid est sur le point de vivre un autre renouveau”
Lire l’interview >