>>>Prendre la (bonne) pose à #Madrid

Prendre la (bonne) pose à #Madrid

Peu importe le nombre de followers que vous avez, à Madrid, tout le monde peut devenir un influenceur ! Grâce à vos photos, nombreux sont ceux qui vont vouloir, eux aussi, découvrir la ville la plus "chula"("cool") d’Europe.
Q

uand vous tapez #Madrid sur Instagram, vous obtenez plus de 35 millions de résultats ! Soit 35 millions de bonnes raisons de se perdre dans la ville, appareil photo ou smartphone à la main. Voici 6 spots qui doivent apparaître absolument sur votre “feed”. Le Madrid que l’on aime, la pose authentique, la vraie.

Pont gigantesque d’Arganzuela à Madrid Río
Photo: Carlos Luján
Les incroyables ponts du Madrid Río

Plus de 700 hectares d’espaces verts sillonnés par de nombreux sentiers, des ponts qui sont de purs joyaux architecturaux, la seule fontaine urbaine dans laquelle la baignade est autorisée à Madrid… Depuis son inauguration en 2011, le Madrid Río (la voie verte de Madrid) est devenu l’un des lieux de rencontre préférés des Madrilènes. Le monumental pont d’Arganzuela est l’un des symboles les plus identifiables de la capitale. Signée par l’architecte français Dominique Perrault, cette passerelle en forme de spirale est traversée par une piste cyclable qui parcoure tout le parc. Autre arrêt incontournable : le Matadero Madrid, un centre culturel d’art contemporain où évolue toute l’avant-garde madrilène.

Artiste à Pinta Malasaña
Photo: Sergio Rodríguez Portugués del Olmo/Unsplash.com
Les façades de Malasaña

Si vous avez été à Malasaña et que vous n’avez pas fait de photo devant l’un de ses murs colorés, vous devez absolument y retourner. Sinon, vous serez la seule personne du Web qui n’aura pas son selfie devant les yeux “arty” dessinés sur le fond bleu turquoise du magasin Tom Pai. Il se trouve au 18 de la Calle de la Palma et est devenu l’image officielle du quartier le plus hipster de Madrid.

Pour ceux qui ne veulent pas être trop “mainstream”, il y a d’autres options. Ici, le festival Pinta Malasaña est l’occasion idéale pour renouveler son book photos avec des images 100 % inédites. Lors de cet événement de street art qui se déroule généralement au printemps, plus d’une centaine d’artistes exposent leurs œuvres dans les commerces du quartier : bars, magasins et restaurants en voient de toutes les couleurs.

Le Palais de Cristal, dans le parc du Retiro
Photo: Diego Muñoz Suárez/Unsplash.com
Le Retiro à l’époque de Tinder

La version madrilène de Central Park s’étend sur 125 hectares et abrite de 15 000 arbres. En plus des joggeurs et des patineurs, le parc du Retiro est rempli de petits coins enchantés. Comme le Palais de Cristal, qui était autrefois une serre, qui avait été conçue pour abriter des plantes exotiques lors de l’exposition des Philippines en 1887. Aujourd’hui, elle accueille des expositions et des installations du Musée Reina Sofía. On peut également citer la Rosaleda, une promenade parfumée au milieu de plus de 400 rosiers. Le lieu idéal pour un rendez-vous romantique. La soirée peut se terminer au club Florida Retiro, connu auparavant sous le nom de Florida Park, une salle légendaire qui a accueilli à l’époque les fêtes d’Ava Gardner ou de Julio Iglesias et qui est redevenue une icône de la nuit madrilène grâce à ses soirées très festives. En journée, c’est le lieu idéal pour faire une pause en dégustant des tapas. À l’heure de l’apéritif ou à la tombée de la nuit, c’est selon vos envies.

Le brunch du Pum Pum
Photo: Pum Pum
Brunch du dimanche et flânerie au Rastro

Œufs Bénédicte, toasts d’avocat et café avec beaucoup de mousse… Madrid séduit également grâce à ses brunchs très photogéniques en milieu de matinée. Pour celui de Pum Pum, à Lavapiés, il faudra faire la queue, mais cela en vaut la peine puisque qualité des produits et petit prix sont au rendez-vous. Au Propaganda 12, à Chueca, le brunch est arrosé de champagne et, au Poncelet Cheese Bar, on lui ajoute un supplément de fromage. Le Café Comercial, Carmencita et Adorado occupent également une place de choix dans le classement du meilleur brunch madrilène. Ce dernier est parfait pour terminer la journée du dimanche : il se trouve à moins de 5 minutes du plus important marché en plein air de la capitale, le Rastro, où vous trouverez des antiquités, des objets artisanaux et des trésors d’occasion.

 

Temple de Debod
Photo: Paula Carrasco/Unsplash.com
À la tombée de la nuit au Temple de Debod…

Ce n’est plus un secret pour les Madrilènes : depuis le parc du Cuartel de la Montaña, on peut admirer les plus beaux crépuscules de la ville. Et le temple égyptien de Debod est aux premières loges. Il a été offert par le gouvernement égyptien et transporté pierre par pierre jusqu’à son emplacement actuel dans les années 70. Il date du IIe siècle av. J. C et se trouvait sur le lieu qu’occupe aujourd’hui le barrage d’Assouan. À l’intérieur, une exposition vous permettra d’en savoir plus sur ses 2200 ans d’Histoire. Mais c’est dehors que vous attend un magnifique spectacle : à l’heure du coucher du soleil, on assiste à un feu d’artifice de couleurs, entre le violet, le rose et l’orangé.

Vue depuis le toit-terrasse du Círculo de Bellas Artes
Photo: Florian Wehde/Unsplash.com
…ou sur le toit-terrasse du Círculo de Bellas Artes

Il existe des plans B pour bénéficier d’autres très belles vues sur la capitale. Si vous n’avez pas le temps d’admirer le coucher de soleil au temple de Debod, vous pouvez monter sur le toit-terrasse du Círculo de Bellas Artes (CBA), situé sur la Calle de Alcalá. C’est l’un des spots panoramiques les plus mythiques de la ville : il offre une vue à 360º sur le centre de Madrid avec, d’un côté, la Gran Vía et l’immeuble Metrópolis et, de l’autre, le Palais de Cybèle. La pose est assurée dans ses chaises longues “chill out” et au bar rooftop. Commandez un cocktail – la carte a été conçue par Joel Jamal, le champion d’Espagne de cocktails – et attendez que les lumières s’éteignent pour faire une photo de nuit. Magique !

Si vous cherchez à vous démarquer, vous pouvez monter sur le toit-terrasse de l’hôtel Casa Suecia ou au Hyatt Centric Gran Via Madrid. Si vous cherchez à faire LA photo qui va taper dans l’œil de tout le monde, direction le rooftop de l’hôtel Riu Plaza España et sa spectaculaire passerelle suspendue. Ce lieu est l’un des derniers à avoir rejoint le ciel madrilène, et il sera sans nul doute dans les spots les plus tendances de 2020. Les likes sont garantis !

Vous en voulez encore ? Jetez un œil aux profils Instagram et Facebook de Visita Madrid et découvrez tout ce qui vous attend dans la capitale

Articles connexes

Madrid ou comment se faire plein d’amis en 24 heures

Sur un marché dans le centre-ville, au comptoir d’un bar ou dans la file d’attente d’une discothèque à la mode…...

Madrid célèbre Noël de mille manières… et voici la vôtre

Chants de Noël ou gospel ? Patinoire ou parcours de crèche en crèche ? Tous les voyageurs ne sont pas...

« Entrez, il y a de la place au comptoir ! »

Vous savez quand vous commencez mais jamais quand cela va se terminer… Manger des tapas dans les bars de Madrid...

Noël dure plus longtemps à Madrid

Nulle part ailleurs dans le monde, l’esprit de Noël ne dure aussi longtemps. Lumières, festivals et événements s’enchaînent tout au...