>>>Les nouvelles îles de l’adrénaline
Photo: ©Nuno Sá

Les nouvelles îles de l’adrénaline

Célèbre pour l’observation des baleines, l’archipel des Açores est un parc multi-aventure grandeur nature, où l’on peut faire du sport, sur terre, en mer et dans les airs.
L
es îles des Açores sont le plus grand sanctuaire de cétacés au monde. Elles accueillent un tiers des espèces de cétacés du monde – 24 –, qui cohabitent avec cinq espèces de tortues marines et environ 600 espèces de poissons, dont le plus grand du globe : le requin-baleine. Cette biodiversité sous-marine attire en masse les plongeurs, qui souhaitent nager auprès de ces géants des mers. Santa Maria est l’île la plus visitée par les requins-baleines, alors que l’on peut apercevoir des requins bleus aux alentours du mont sous-marin Condor, à environ dix milles de l’île de Faial. Quant aux mantas, elles fréquentent assidûment les deux environnements, deux des plus riches des neuf îles composant cet archipel situé au milieu de l’Atlantique nord, à deux heures de vol environ de Lisbonne. Cependant, si l’immersion vaut le coup, ce n’est pas seulement pour sa faune. On y trouve aussi les épaves de plusieurs naufrages, qui reposent dans ses fonds marins. Entre autres, celle du bateau Dori, qui a participé à l’opération Overlord (le fameux “jour J”) durant la Seconde Guerre mondiale. À quelques encablures du port de Ponta Delgada, ce navire qui a coulé en 1964 est le site de plongée le plus célèbre des Açores, à seulement 20 mètres de fond.
Les itinéraires cyclistes peuvent être effectués en compagnie de guides locaux.
Photo: ©Turismo dos Açores

Comme un poisson dans l’eau

Les Açores jouissent d’un climat tempéré une bonne partie de l’année, même sous l’eau, où les températures oscillent entre 16 et 20 degrés. De juin à octobre, les conditions pour plonger sont parfaites, quand la visibilité atteint les 30 mètres.

Le contraste entre paysages volcaniques et côtes paisibles, ainsi que son climat doux, favorisent aussi la pratique d’autres sports aquatiques aux Açores comme le surf, le canoë-kayak, la voile et le stand up paddle. Il est possible de surfer dans chacune des neuf îles, toutefois les point breaks de Santa Maria et de São Miguel ainsi que les reef breaks de São Jorge sont les lieux les plus courus des surfeurs, car c’est là que les vagues les plus longues de l’archipel s’y forment. Du fait de la localisation des Açores, les navigateurs y ont fait escale tout au long de l’histoire, avec plus de 1 000 sites d’amarrages pour les neuf îles. De nos jours, il s’agit d’un port important pour les régates internationales. Hormis la côte, les sports aquatiques aux Açores sont aussi pratiqués dans les eaux intérieures, dans les lagunes ainsi que dans les caldeiras volcaniques, idéales pour s’adonner au canoë-kayak ou au stand up paddle.
Pico est la deuxième plus grande île de l’archipel. Son nom n’est pas le fruit du hasard : elle abrite le volcan Ponta do Pico, qui culmine à 2 351 mètres de hauteur, ce qui fait de lui le sommet le plus haut du Portugal ! Ce paysage montagneux est un environnement idéal pour faire de la randonnée et de l’escalade. Mais les Açores offrent également de nombreuses possibilités pour pratiquer des sports sur la terre ferme. On y trouve ainsi de multiples chemins tracés pour les vélos, même si certains sont assez techniques et si l’usage du VTT est requis. En outre, il y a plus de cinquante sentiers pédestres, qui réutilisent les anciens chemins qu’empruntaient les habitants pour se déplacer. Trois des neuf îles présentent des conditions idéales pour la pratique du canyoning : Saõ Miguel, Saõ Jorge et Flores, cette dernière comportant des cascades à couper le souffle.
Dans les Açores, l’utilisation de combinaisons de plongée étanches ou semi-étanches est recommandée
Photo: ©Turismo dos Açores
Un vol en parapente permet de contempler d’en haut les paysages volcaniques. L’île de Saõ Miguel offre des conditions optimales pour un saut dans le ciel. Ainsi, le Clube Asas organise le Festival de Parapente dos Açores, dont la 22e édition aura lieu du 16 au 20 août 2016. Toute une tradition qui démontre que les Açores sont beaucoup plus qu’un nom d’anticyclone : elles offrent aussi le plein d’adrénaline !
Le lac de Fogo est situé dans le cratère du volcan Agua de Pau, sur l’île de Saõ Miguel.
Photo: ©Clube Asas do Atlântico

Articles connexes

Porto avance sonhorloge

Porto est devenue cool. La ville de las audade par excellence recèle également une âme indie et artistique qui s’exprime...

Rock in Río met le feu à Lisbonne

La capitale portugaise se prépare à reprendre en chœur les refrains de Bruce Springsteen, Queen+Adam Lambert, Maroon 5 et Avicii...

L’îlesans paparazzis

En 1958, Lord Glenconner acheta Moustique pour 45 000 livres. Cette somme, ou plus, est celle qu’il vous faudrait aujourd’hui...

Fogo, une île arty au bout du monde

Dans les années 1990, Fogo vivait de la pêche. Malmenée par la crise, cette petite île canadienne joue désormais la...