>>>Nature XXL aux Seychelles
Photo: Photo courtesy of Bird Island

Nature XXL aux Seychelles

Le pays possède l'une des capitales les plus petites au monde. C’est peut-être pour cela que la nature a décidé d'y voir grand.
P

as facile de savoir ce qui surprend le plus : son poids (300 kg), son âge (200 ans), ou le fait qu’Esmeralda soit, en fait, un mâle. C’est la tortue terrestre sauvage la plus grande au monde ! Elle vit à Bird Island, l’île la plus septentrionale des Seychelles. Autrefois, cette île était peuplée par une population considérable de tortues géantes. Aujourd’hui, il en reste une vingtaine qui se déplace librement le long des côtes. Désormais, les principaux locataires sont des oiseaux, en particulier des sternes bridées. Entre mai et septembre, plus d’un million d’entre eux vient pondre ici.

L’actuelle demeure des tortues se trouve un peu plus au sud, à Curieuse Island. C’est une petite île graniteuse, déclarée parc national marin en 1979. Ce lieu, qui fut utilisé comme refuge pour les malades en quarantaine, est devenu aujourd’hui un sanctuaire pour la biodiversité des Seychelles. Des centaines de tortues géantes, qui furent introduites entre 1978 et 1982, y ont élu domicile. Il est donc fréquent de les voir se promener tranquillement sur la plage de Baie Laraie. Leur carapace peut mesurer jusqu’à 1 mètre et leurs pattes peser jusqu’à 200 kg.

Tortue géante à Curieuse Island
Les tortues géantes d’Aldabra figurent parmi les animaux les plus âgés de la planète.

Autres trésors des Seychelles

Aux Seychelles, il existe non seulement des trésors naturels mais aussi de vrais trésors, comme celui des pirates. En effet, on pense que le célèbre pirate français Olivier Levasseur, surnommé "la Buse", a caché à Mahé l'un de ses butins, évalué à plus de 160 000 $. Pour le trouver, il est possible de faire un tour thématique guidé à Bel Ombre, le lieu où il serait dissimulé.

Ce gigantesque reptile est la principale attraction de l’île, mais pas la seule. Parmi les incontournables, il y a le sentier naturel qui part de Baie Laraie et se termine sur la plage de Anse Saint-José, après la traversée d’un bois luxuriant de mangroves. On trouve également la Maison du Docteur, une demeure coloniale construite en 1893 où les tortues marines viennent pondre. L’excursion peut se terminer par un barbecue (il existe des équipements en libre accès pour les visiteurs), arrosé d’un verre de rhum Takamaka, la liqueur nationale des Seychelles, produite sur l’île de Mahé.

 

Curieuse Island est, avec l’île de Praslin, le seul endroit au monde où le cocotier de mer pousse naturellement. Il s’agit d’une espèce endémique des Seychelles et sa graine est un autre exemple de nature à grande échelle. Elle peut peser jusqu’à 20 kg et est considérée comme étant la graine la plus grosse du règne végétal. Ce qui interpelle, cependant, ce n’est pas sa taille, mais son format rond et sensuel qui rappelle le corps féminin ou masculin, selon l’arbre dans lequel elle est née (il existe deux types de cocotiers).

Cocotier de mer
Les feuilles du cocotier de mer peuvent mesurer plus de 14 mètres.

Dans la réserve naturelle de la Vallée de Mai, à Praslin, se trouve la plus grande forêt de cocos de mer : elle abrite quelque 6 000 spécimens, qui se fondent dans ce paradis vert que l’on confondait autrefois avec le jardin d’Éden. Elle fait partie du patrimoine de l’Humanité de l’Unesco depuis 1983. En plus du cocotier de mer, une autre rareté des Seychelles y demeure : le perroquet noir.

 

L’atoll d’Aldabra a également été distingué par l’Unesco et bat lui aussi des records. Plus de 150 000 tortues géantes y habitent, ce qui en fait la plus grande colonie au monde. En raison de sa position éloignée (l’atoll se trouve à plus de 400 kilomètres de la terre la plus proche), et de sa situation protégée derrière le récif de corail, l’atoll est resté quasiment intact.

Vallée de Mai
Outre le cocotier de mer, on trouve cinq autres espèces endémiques de cocotiers dans la Vallée de Mai.
Photo: soseychelles via Visual Hunt / CC BY

Il existe d’autres enclaves naturelles à voir, comme l’île Coco et son parc marin, un lieu idéal pour faire une excursion d’une journée depuis Praslin ou La Digue, ou encore le parc national Morne Seychellois. C’est dans ce parc que se trouve le point culminant, le Morne Seychellois, haut de 906 mètres. Entre les tortues et les cocotiers géants, la taille XXL semble être le standard des Seychelles.

Articles connexes

Dans les profondeurs des Seychelles

L’archipel possède 115 îles mais, ici, c’est l’océan qui domine. Plonger dans ses eaux transparentes est la seule façon de...

Les Seychelles, le paradis accessible pour tous les budgets

Millionnaires, il n'y en a pas que pour vous ! Les Seychelles ont cessé d'être une destination inabordable et accueillent désormais...

Lune de miel au jardin d’Éden

George et Amal, Salma et François-Henri, Kate et William… Et maintenant vous et votre moitié. Nul besoin d’avoir le sang...

Les Seychelles, muse des arts

Des îles éloignées du monde, une végétation sauvage et des marchés colorés… Si les filles de Zeus se trouvent quelque...