>>>Les villages se mettent à la page
Photo: Cornfield / shutterstock.com

Les villages se mettent à la page

Partout dans le monde, on assiste à l’émergence d’un nouveau phénomène, les book towns (« villages du livre »)… Décryptage.
Avec l’arrivée de l’ebook, tout le monde pensait que le livre « traditionnel » vivait ses dernières heures… En effet, en 2017, selon les pronostics, c’est l’année où les ventes de livres numériques devaient dépasser les ventes de livres papier aux États-Unis. Mais la révolution n’a pas eu lieu ! Bien au contraire : le livre traditionnel fait de la résistance, alors que le marché de l’ebook connaît un vrai ralentissement. Et les jeunes dans tout ça, ils en pensent quoi ? D’après un sondage, 73 % des lecteurs de 16 à 24 ans affirment encore préférer le support papier. Un contexte idéal pour favoriser le développement des book towns ou « villages du livre ».
Tamara Crespo a quitté sa carrière de journaliste pour ouvrir une librairie spécialisée.
Photo: Fidel Raso

Parcourez le monde d’événement en événement

Le Hay Festival se déroule début juin à Hay-on-Wye (Royaume-Uni). Le premier samedi d’août, la ville de Redu (Belgique) organise sa Nuit du Livre. Depuis 1991, plus de 52 000 personnes se rendent chaque année au Village du Livre de Montolieu (France). À Clunes (Australie), des colloques avec des écrivains sont organisés le troisième dimanche de chaque mois.

Le phénomène des book towns est né dans les années 60. Le concept était plutôt audacieux : redynamiser des zones rurales présentant un potentiel touristique en leur faisant recentrer leur activité sur la littérature. Concrètement, il fallait favoriser l’ouverture de librairies spécialisées dans les livres rares ou d’occasion, organiser des événements littéraires : rencontres, salons… Selon les personnes, la réaction peut varier : ce peut être la concrétisation d’un idéal romantique pour un hipster ou le pire cauchemar de la génération Y. Aujourd’hui, le pari est gagné et les book towns attirent de nombreux touristes et bibliophiles.
Devenu LA référence en la matière, le premier book town a été créé en 1962 par Richard Booth à Hay-on-Wye, au pays de Galles. Son objectif était d’allier « le développement rural durable » avec le tourisme. Par la suite, l’IOB (International Organisation of Book Towns) a vu le jour afin de structurer le concept. Depuis 1987, Richard Booth a lancé le Hay Festival, une rencontre littéraire qui rassemble des écrivains venus du monde entier.
À l’image des petits producteurs qui viennent vendre leurs produits sur le marché, les libraires de Clunes exposent leurs livres dans la rue.
Photo: Clunes Booktown

Les livres prennent leurs quartiers à Tokyo

Même s’il n’existe pas encore de book town au Japon, on trouve un quartier est entièrement dédié aux livres à Tokyo. À Jimbocho, on compte près de 175 librairies, dont 50 sont dédiées aux livres d’occasion. Bon nombre d’entre elles sont spécialisées, notamment dans les mangas. Les livres y montent souvent jusqu’au plafond !

Aujourd’hui, de nombreux villages ont été séduits par l’idée et ont rejoint le mouvement. En Espagne, c’est dans le petit village d’Urueña, dans la province de Valladolid, que le pays a choisi d’installer sa « ville du livre ». C’est dans cette petite bourgade d’à peine 200 habitants, bien connue pour ses remparts médiévaux qu’Inés Toharia et Isaac García ont ouvert leur librairie, El Grifilm, spécialisée dans le cinéma. Urueña accueille aujourd’hui une douzaine de librairies. Parmi elles, Primera Página, gérée par Tamara Crespo et de Fidel Raso, qui traite de journalisme, de photo et de voyages. « Ici il y a un vrai esprit de recueillement que requièrent les livres et la lecture », explique Tamara Crespo. « Urueña est une ville du livre chargée d’histoire : les bibliophiles y viennent sans le stress de la ville et ils bénéficient de l’attention personnalisée des petites librairies. »
Urueña abrite le centre E-Lea, un espace pour la lecture et l’écriture, ainsi qu’un atelier d’encadrement.
Photo: Fidel Raso
L’un des plus importants villages du livre en Europe est situé à Redu, en Belgique. C’est après avoir visité Hay-on-Wye que Noël Anselot a créé son village du livre en 1984. Ce village de 500 habitants accueille plus d’une dizaine de librairies. Elles sont installées dans des maisons ou dans de vieux greniers. Certaines portent des noms de livres cultes, à l’image de la librairie Fahrenheit 451. Mais, ici, on ne brûle pas les livres, on les vénère !
L’Australie a aussi sa book town, la première de l’hémisphère sud. Elle se trouve dans l’État de Victoria, à Clunes, un lieu bien connu pour sa mine d’or. En plus de ses librairies, la ville organise plusieurs événements comme un festival littéraire, des rencontres avec des auteurs… Lors de la fête du livre, le tourisme augmente de 20 %.
En Asie aussi on succombe à la tendance des book towns. Direction Kampung Buku en Malaisie. C’est là que l’État a créé une « ville du livre » en 2007. En Corée du Sud, à proximité de Séoul, la ville de Paju est née. Cet endroit, marqué par les conflits armés, a vu dans les book towns « une façon de retrouver l’humanité perdue ».
On trouve également des villages du livre en France, en Italie, en Allemagne et aux États-Unis Au total, on dénombre 17 villes appartenant à l’IOB, et une trentaine de villes non-adhérentes.
La preuve que le livre imprimé n’est pas près de disparaître et s’offre une nouvelle vie en devenant, en prime, un attrait touristique. Qui aurait cru que, grâce à leur amour pour les lettres, de nombreux villages renaîtraient…

Articles connexes

Une baignade au bord du gouffre

Les Chutes Victoria sont un véritable spectacle en soi, mais les voyageurs les plus intrépides peuvent aller au-delà de la...

Pour rester bouche bée

Si vous recherchez un endroit d'où vous protéger du soleil, évitez la Forêt de Shilin.

Voyager depuis son salon

Google Street View nous rapproche des lieux les plus éloignés de la planète sur notre écran et ce, depuis notre...

Où le Gange arrive en Afrique

Mark Twain a écrit que l'Île Maurice a servi de modèle pour le paradis. L'archipel indien est également un centre...