>>>Les rois de l'Inde

Les rois de l’Inde

Traditionnellement, le lion a occupé le titre du roi de la jungle, mais en Inde, les choses sont légèrement différentes. Ce sont les tigres du Bengale qui règnent en maîtres.
Le rugissement d’un tigre du Bengale s’écoute jusqu’à trois kilomètres de distance. Près de 200 tigres rugissent chaque jour dans le Parc National de Jim Corbett, en Inde. Situé aux pieds de l’Himalaya et au bord du fleuve Ramganga, ses ravins et denses forêts sont l’habitat adéquat pour le félin à rayures.
Le nom du Parc National est un hommage rendu à Jim Corbett, qui a travaillé pour la conservation des tigres malgré en avoir chassé des dizaines. On y a lancé le Projet Tigre, une initiative du Gouvernement indien pour préserver les tigres du Bengale, menacés d’extinction. Le parc est un sanctuaire pour cet animal, symbole de l’Inde. Il vit ici dans une zone protégée et il a le menu du jour garanti. Cervidés, buffles, sangliers et autres mammifères sont au menu de son régime alimentaire. Il part souvent chasser la nuit et peut manger jusqu’à 25 kilos en un seul jour. Ce qui n’est pas étonnant puisque ce tigre pèse entre 110 et 250 kg. Malgré leur taille, ils se camouflent facilement grâce à leur pelage. Il n’y en a pas deux pareil. Cachés entre la végétation, ils guettent leur victime et l’attaquent à son dépourvu. La plupart d’entre eux évitent le contact avec l’homme, mais si vous en croisez un, il peut être dangereux. Il est interdit de descendre du véhicule en dehors des endroits stipulés.
Singe langur un arbre du parc

Longue vie au roi!

National Geographic estime que la population de tigres de la planète a été réduit à 2500 à ce jour. Trois sous-espèces des huit existantes ont disparu au cours du XXe siècle et les autres sont protégées pour éviter leur extinction.

Le parc est un paradis pour les amateurs de la nature en général. Il accueille tout type d’animaux et de végétation dans ses bois, vallées, prairies et jungles. Si vous cherchez bien vous verrez des éléphants asiatiques, des paresseux, des léopards, des singes Langur, des paons royaux, des buffles indiens ou des porc-épics, en plus du mets favori des tigres du Bengale, les cerfs sambar. Au total, c’est plus de 700 espèces d’animaux et 400 espèces de plantes. Les plus de 500 espèces d’oiseaux, des rougegorges et martin-pêcheurs aux oiseaux de proie, sont un luxe pour les ornithologues.
Le Parc dispose de cinq zones ouvertes au tourisme. Pour accéder à chacune d’elles, un permis est nécessaire, permis que l’on obtient à chaque porte. La meilleure saison pour s’y rendre est de mi-novembre à fin juin. Pendant la période de la mousson, la boue rend les routes empruntées par les jeeps impraticables. Mais si vous voulez voir des tigres du Bengale, c’est plus facile de mars à juin.
Cerfs sambar, l'aliment favori des tigres
Il y a plus de 500 espèces différentes d'oiseaux

Articles connexes

La Venise de l’Inde

Même si vous allez avoir du mal à y croire, vous allez ressentir le romantisme vénitien dans la ville d'Udaipur.

À dos de serpents dans le Kerala

Au sud de l’Inde, l’eau des lacs bat au rythme des rames. Ce sont les régates des bateaux du Kerala,...

Le festival des chameaux

Au Rajasthan, en Inde, c'est au mois de novembre qu'a lieu, tous les ans, un rendez-vous très particulier : le...

Paysages martiens pour futurs astronautes

Le projet Mars One offre un voyage à destination de Mars, sans retour. Si vous vous sentez moins l'âme d'un...