>>>Les îles Caïmans sous un autre jour

Les îles Caïmans sous un autre jour

Pas besoin d’être millionnaire pour aller aux Caïmans ! Bien plus qu’un paradis fiscal, les îles Caimans possèdent de nombreux atouts qui en font une destination touristique idéale.
I
l est 7 heures du matin. Un homme arrive sur le port de la ville de George Town. George Town, c’est la capitale de Grand Cayman, la plus grande des trois îles Caïmans où accostent, chaque jour, de nombreux transatlantiques. Dans ses mains, pas d’attaché-case, mais une canne à pêche et une glacière. Sa destination n’est pas l’une des banques de ce cinquième centre financier mondial. Non, il est là pour autre chose. Il avance d’un pas décidé vers un bateau de 25 pieds de long qui revient d’une sortie en mer. La pêche a été bonne : dans ses filets, des thazards, des pagres, des thons… C’est exactement ce que cet homme est venu chercher. Il est venu faire ses courses pour son restaurant. Ici, à George Town, on en compte plus de 200 ! De quoi faire de cette ville, une « capitale gastronomique des Caraïbes ». Dans ce paradis fiscal, on recense plus d’activités commerciales que de personnes. Cependant, les comptes bancaires ne sont pas seuls à être bien alimentés.
Pour entrer aux îles Caïmans, il faut passer par George Town, la capitale de Grand Cayman.
Photo: Yevgen Belich/Shutterstock.com

Générosité récompensée

Grand Cayman est l’une des îles les plus prospères des Caraïbes. Selon la légende, c’est le roi George III qui accorda l’exemption d’impôts à ce territoire britannique d’outre-mer en 1778. Avec ce geste, il voulait remercier l’île d’avoir accueilli les survivants d’un naufrage.

Les poissons fraîchement pêchés de ce matin vont finir leur course dans l’une des assiettes d’un restaurant. Ici, on le cuisine dans le style caïman : pané et cuit dans de la sauce tomate aux oignons et aux poivrons. Il sera servi, en prime avec le fameux caymankind, le sourire local, toujours compris dans le service. Lors de la dégustation, on profite d’une légère brise caribéenne qui vous caresse le visage. Et pour que tout soit parfait, on peut l’accompagner d’un cocktail local de bourbon agrémenté de jus d’orange frais, d’oseille et de citron.
Aux Caimans, la gastronomie fait son festival, notamment à travers deux grands événements annuels. Le Cayman Cookout rassemble des chefs renommés venus du monde entier. Au programme : des dégustations de spécialités culinaires et de vins. La cuisine locale est aussi à l’honneur au festival Taste of Cayman, sur fond de musique et de feux d’artifice.
Le top pour loger aux îles Caimans, c’est la location d’une villa privée.
Photo: Don McDougall. Cayman Islands Department of Tourism
Ici, la gastronomie repose essentiellement sur des poissons frais préparés simplement : mijotés avec du lait de coco et des légumes (le « coconut dinner »), cuisinés à la braise ou au gril, marinés, poêlés ou frits. Parmi les curiosités culinaires, citons les conques et la tortue, servis aussi bien en soupe qu’en steak.
Seven Mile Beach est considérée comme l’une des belles plages des Caraïbes.
Photo: Don McDougall. Cayman Islands Department of Tourism
Côté loisirs, les activités ne manquent pas. Pour voir des tortues, direction la Cayman Turtle Farm, Ce parc thématique marin est situé à l’extérieur de George Town. Il comporte une lagune avec des coraux où l’on peut se baigner près des tortues, une volière d’oiseaux exotiques, un aquarium avec des prédateurs marins, et la plus grande piscine à cascades de l’île. Autre activité très prisée : se baigner avec des raies à Stingray City. De nombreux bateaux appareillent en direction des eaux cristallines de Stingray City : on peut y nourrir les raies qui s’approchent des baigneurs et se laissent caresser.
Envie de farniente ? Rendez-vous à l’incontournable Seven Mile Beach, une plage de sable de neuf kilomètres en forme de croissant de lune, bordée d’eaux turquoise. QG des resorts de luxe et attirant les portefeuilles bien garnis, elle abrite également bon nombre de boutiques de luxe détaxées. Pour une atmosphère plus intime, on préférera la tranquillité qu’offrent les deux autres îles : Cayman Brac et Little Cayman. Camyan Brac offre des plages avec des eaux limpides comme Spot Bay, et qui sont idéales pour la plongée. On y trouve également des lagunes, des mangroves et des grottes pleines de trésors légendaires appartenant aux pirates ayant installé leur quartier général aux îles Caïmans.

Articles connexes

Fogo, une île arty au bout du monde

Dans les années 1990, Fogo vivait de la pêche. Malmenée par la crise, cette petite île canadienne joue désormais la...

Plongée dans la mer Rouge

Le paradis des plongeurs est à deux mille mètres de profondeur dans les eaux de l'océan Indien. Ne vous détrompez...

La dernière plage déserte

L'île paradisiaque de Phi Phi Leh ressemble au décor d'un film, mais elle est bien réelle : il est possible...

Le plus grand bateau de croisière au monde.

Avec une longueur dépassant celle de trois terrains de football, l'Harmony of the Seas se prépare à dompter les eaux...