>>>Le volcan équatorien qui défia l’Everest

Le volcan équatorien qui défia l’Everest

Pour toucher le Soleil de vos mains (ou, du moins, essayer !), rendez-vous au sommet du volcan équatorien Chimborazo, le point le plus éloigné du centre de la Terre.
C’est grâce à seulement 2 kilomètres de différence que le volcan Chimborazo a arraché à l’Everest un record. C’est, en effet, la montagne dont le sommet est le plus éloigné du centre de la Terre, avec une distance de 6 384 kilomètres exactement. Si l’on mesure la distance à partir du niveau de la mer, l’Everest est toujours la plus haute montagne du monde (8 848 mètres, contre 6 268 mètres pour le Chimborazo). La différence s’explique par la variation du diamètre de la planète, beaucoup plus grande à l’équateur, voilà pourquoi le volcan équatorien est le plus éloigné des deux du centre du globe.
Sur le flanc occidental du volcan, on aperçoit des ruines appartenant sans doute à un ancien sanctuaire.
Situé à environ 150 kilomètres de Quito, la capitale de l’Équateur, le Chimborazo a longtemps détenu le titre de « montagne la plus haute » jusqu’à ce qu’au XIXe siècle, l’Everest le déloge de sa première place grâce à de nouvelles techniques de mesure. Mais, aujourd’hui, le volcan andin peut de nouveau s’enorgueillir d’être le point le plus éloigné du centre de la Terre grâce au GPS.
En février dernier, à l’occasion de la troisième mission française et du 280e anniversaire de l’arrivée en Équateur de la première mission, des scientifiques français et équatoriens ont mesuré avec une précision, au centimètre près, la hauteur de ce colosse des Andes, confirmant ainsi son record.
Les tribus qui vivaient au pied de la montagne pratiquaient des sacrifices humains pour garantir l’approvisionnement en eau en provenance du sommet.
Simon Bolívar, le « Libérateur de l’Amérique latine », s’inspira de ce volcan pour écrire, en 1822, son poème le plus représentatif : « Mon délire sur le Chimborazo ». Dans ce qui fut sa seule œuvre purement poétique, il raconte l’impression que cette montagne produisait sur lui : « Emporté par la violence d’un esprit inconnu et qui semblait divin, j’abandonnai les traces de Humboldt, parvenant aux cristaux éternels qui brodent le Chimborazo ».
Le réchauffement climatique a provoqué la disparition d’une grande partie de la glace et des neiges recouvrant le volcan, en laissant visibles plusieurs de ses glaciers.
Les traces des pas du baron Alexander von Humboldt, considéré comme le père de la géographie moderne, restent métaphoriquement gravées sur le flanc du volcan. Ce naturaliste et explorateur allemand, « le plus grand scientifique explorateur qui n’ait jamais vécu », selon Darwin, fut l’un des premiers à essayer de conquérir le sommet en 1802, mais il échoua en raison du mal des montagnes.
Ce fut l’alpiniste et explorateur britannique Edward Whymper qui réussit, en 1880, à atteindre le sommet. Aujourd’hui, le refuge dans lequel les alpinistes se reposent avant l’ascension porte son nom. C’est en décembre, janvier, juillet et août qu’il y a le plus de monde, car ce sont les mois les plus propices pour partir à l’assaut du Chimborazo.
Si vous êtes tenté par l’aventure, vous devez effectuer cette route avec un guide professionnel qui connaît la position et l’état des glaciers qui parsèment le chemin. L’escalade dure environ 8 heures et se déroule de nuit. En effet, pendant la journée, les glaciers et la neige perdent de leur solidité et sont donc plus dangereux.
Ce sont quand les premiers rayons du soleil pointent le bout de leur nez que les alpinistes atteignent le sommet. À l’aube, et après avoir accompli l’exploit de gravir le volcan, ils peuvent se vanter de se trouver au point le plus éloigné du centre de la Terre et aussi au point le plus proche de l’astre roi. En tendant les doigts, ils sont, certes, encore loin de pouvoir le toucher, mais ils en sont pourtant plus proches que partout ailleurs sur la planète.

Articles connexes

Un promenade en hauteur

Des lacs, des sommets couverts de neige, et mieux encore, les habitants locaux, seront vos compagnons tout au long de...

Un safari dans le cratère

Vu du haut, cela ressemble à l'empreinte d'un énorme météorite qui se serait écrasé sur Terre. Mais, au lieu de...

Les gardiens des Virunga

En Afrique, le parc des Virunga offre une grande diversité de paysages et une incroyable faune, dont les gorilles des...

Destination en enfer

La dépression Danakil, dans la corne de l'Afrique, est l'un des points les plus chauds de la planète avec à...