>>>L’arche de l’île Maurice
Près de 1 000 tortues géantes des Seychelles vivent à La Vanille.

L’arche de l’île Maurice

Sur ses terres sont passés des animaux de légende, comme le dodo, aujourd’hui disparu. Toutefois, l’île Maurice reste un paradis animal qui enchantera les plus jeunes.
S

on aspect curieux – un bec épais et de courtes ailes –, ainsi que son apparition frappante dans Alice au Pays des merveilles, en ont fait l’habitant le plus célèbre de l’île Maurice. Le dodo, ou « oiseau idiot », comme le surnommèrent ses découvreurs, s’est éteint entre les XVIIe et XVIIIe siècles, mais sa légende demeure. Il occupe d’ailleurs une place d’honneur sur les armoiries du pays.

Le Musée d’histoire naturelle, à Port-Louis, conserve l’unique squelette complet de dodo existant dans le monde ; tous ses os proviennent d’un même spécimen. C’est la vedette de cette galerie rassemblant 500 ans d’histoire naturelle mauricienne. Dans une république où règne Mère Nature, les plus jeunes seront fascinés par cet étrange animal qui semble sorti d’un film de Walt Disney. Cependant, les animaux réels les feront encore davantage rêver.

Ile aux Aigrettes from a boat.
L’île aux Aigrettes est située à 800 mètres de Mahébourg, sur la côte sud-est.

Pour les grands enfants

Marcher en compagnie du roi de la jungle est réservé aux plus de 15 ans. Ce parcours à la découverte des grands félins reste l’une des activités phares de Casela World of Adventures. Pour la tranquillité des parents, la route est surveillée par des gardes du parc.

Si le dodo appartient au passé, l’écotourisme représente le futur. L’extinction de l’oiseau le plus « distrait » a permis de sensibiliser le public sur l’importance de conserver la faune et la flore. Preuve en est, l’île aux Aigrettes, petite île corallienne de 27 hectares, est devenue une réserve naturelle en 1965. Son écosystème est intact, c’est-à-dire tel qu’il était avant l’arrivée de l’homme sur l’île. L’ONG Mauritian Wildlife Foundation a préservé la forêt originelle de l’île et les espèces uniques qui la peuplent. Des « écotours », sortes de visites guidées le long des sentiers de l’île, permettent d’apercevoir quelques-unes de ces espèces (ainsi qu’un hommage à celles disparues, comme notre ami le dodo).

Pour observer de près la plupart de ces animaux, il faut voyager dans le Sud. Là, au cœur d’une luxuriante végétation tropicale, vous découvrirez La Vanille-Réserve des Mascareignes, qui accueille iguanes, geckos, singes et chèvres. Mais les grandes vedettes restent les tortues géantes et les crocodiles du Nil. On y trouve le plus grand groupe au monde de tortues géantes des Seychelles en captivité et environ 2 000 exemplaires de crocodiles. Voir comment les reptiles sont nourris reste un spectacle étonnant, même si les enfants préféreront les tortues centenaires avec lesquelles ils pourront interagir dans une savane quasi sauvage. La réserve possède également un insectarium avec plus de 23 000 insectes et papillons, ainsi qu’un musée des fossiles et un aquarium.

Dolphins off the Mauritian coast.
La zone ouest de l’île est le meilleur lieu pour nager au milieu des dauphins.

Heureux dénouement

Le travail de conservation donne des résultats. Grâce aux efforts réalisés, il est aujourd’hui possible de voir des pigeons roses et des crécerelles sur l’île. Ces deux espèces endémiques ont été sauvées de l’extinction. Elles nichent sur l’île aux Aigrettes et dans le parc national des gorges de Rivière Noire.

Pour découvrir les autres animaux de l’île, il faut se mouiller. Les eaux chaudes de l’océan Indien attirent les dauphins avec lesquels on pourra nager. Pour les rejoindre, il faut prendre un bateau qui part de La Preneuse ; la balade dure environ 1 h 30, suivie par une séance de plongée avec masque et tuba dans un lagon. Vous pourrez également nager avec les dauphins dans la baie de Tamarin ou à Rivière Noire. Autre option : les observer à partir d’un catamaran grâce à une excursion qui part de la côte ouest. En septembre, on peut aussi observer des baleines en pleine migration.

Lioness, Casela World of Adventures.
Les plus jeunes peuvent observer les grands félins de Casela World of Adventures à partir d’une plateforme.

Une surprise est réservée aux plus audacieux sur l’île Maurice : un safari en pleine île tropicale. Girafes, lions, zèbres et plus de 1 500 oiseaux qui peuvent être vus depuis un autobus, à cheval, en quad ou à Segway. Casela World of Adventures nous rappelle encore une fois que l’île Maurice est beaucoup plus qu’une destination plage et détente. C’est également un vrai paradis animal.

Articles connexes

« Maurice offre le contraire d’un rythme de vie effréné »

La monitrice de kitesurf Kathrin Ernest nous dévoile quels sont les meilleurs spots pour pratiquer les sports nautiques à l’île...

À la recherche de la plage idéale

Fenêtre sur l’océan Indien, l’île Maurice offre de nombreuses plages. Ses douces vagues invitent à nager entre les dauphins ou...

Devenez polyglotte à Port-Louis

La capitale de l’île Maurice est beaucoup plus qu’un lieu de passage vers des plages paradisiaques. Elle est devenue l’une...

Cure de désintoxication numérique à l’île Maurice

La nouvelle cure détox à la mode n’est pas à base de jus de chou kale ou de gingembre. Pour...