>>>La reine de la forêt

La reine de la forêt

C'est parmi les arbres que se dresse cette majestueuse colline qui cache un ensemble archéologique avec les jardins les plus anciens d'Asie.
Elle a régné sur la forêt tel un lion, avec ce félin gravé dans la roche. Aujourd’hui seules ses griffes sont conservées, vous accueillant au pied de l’escalier menant au sommet. À en juger par la taille énorme de ses griffes, le lion devait être des plus respectables, même sans rugissement.
Sigiriya, qui signifie Roche du Lion, s’élève à 370 mètres au dessus du niveau de la mer. Elle a été créée à partir de magma volcanique il y a des milliers d’années. Son aspect fier, et le reste des constructions qui font de cet ensemble archéologique un arrêt indispensable, sont l’œuvre du roi du Sri Lanka, Kassapa I, qui occupa le trône entre les années 477 et 495. Après avoir commis un parricide, il rechercha un lieu où se réfugier de la vengeance. Il le trouva dans la province de Matala, dans une roche à 180 mètres au-dessus des cimes des arbres. Il y construisit son palais et le désigna comme la capitale, même si cela n’est qu’une version des faits : l’autre version, (radicalement opposée) raconte qu’il construisit ce complexe en honneur à ses parent après avoir hérité du trône. Il souhaita le transformer en un lieu sûr, c’est pourquoi il était entouré d’une fosse pleine de crocodiles. Mais ce qui est réellement impressionnant ce n’est pas son inaccessibilité – 1200 marches sur un escalier étroit, comme suspendu dans les airs – mais ses jardins et son histoire.

Avant et après le roi

Avant que Kassapa ne construise son palais, la Roche du Lion était un monastère bouddhiste. Les données archéologiques révèlent qu'il était habité depuis le IIIe siècle. À la mort du roi, il redevint un monastère jusqu'au XIVe siècle. C'est en 1908 que le navigateur britannique John Still a découvert ses ruines.

Le paysage des jardins de l’ancienne forteresse commence au ras du sol, où nous retrouvons un manteau vert encerclé de chemins étroits et de fontaines. Il s’agit des fameux Jardins Royaux. Le spectacle se poursuit durant toute l’ascension jusqu’au sommet, avec bassins creusés dans la roche, jardins aquatiques et échelonnés en terrasses. Le tout décoré de canaux, de fontaines et de nombreux restes monumentaux. Son système hydraulique complexe est chargé de fournir l’eau nécessaire pour obtenir ce vert intense. Pendant la saison des pluies, le système se remplit d’eau qui circule au travers de toute la zone de Sigiriya, le convertissant en l’un des meilleurs exemples d’urbanisme ancien.
C’est via un escalier en colimaçon que vous parviendrez aux fresques des Jeunes filles des Nuages, peintures rupestres en parfait état de conservation qui pourraient représenter les épouses du roi ou des nymphes célestes. Dans tous les cas, les femmes aux bijoux et aux seins nus de ces fresques sont une ode à la beauté féminine. Un peu plus haut, le Mur des Miroirs vous prouvera que les graffitis ne sont pas exclusifs du monde moderne et que, déjà au VIe siècle, les visiteurs avaient pour habitude de laisser leur empreinte par écrit pour indiquer leur passage au rocher Sigiriya : “J’y étais”, pouvons-nous lire sur certaines inscriptions au mur. C’était avant un mur tellement poli que l’on s’y reflétait, comme avec un miroir.
Près de deux heures d’ascension entouré d’arts plastiques, d’architecture et d’un paysage truffé de couleurs pour vous transporter jusqu’aux griffes du lion, le dernier tronçon de route avant de parvenir au sommet pour admirer la vue.

Articles connexes

Bénie par la nature

Découvrez les temples bouddhistes, les plages de rêve et les villes coloniales que cache l’exubérante nature de cette « île...

Le temple perdu de Ta Prohm

Pendant des siècles, il semblait avoir disparu sous terre. Lorsqu'il a été redécouvert par l'homme, le temple le plus fascinant...

« Le thé de Ceylan a été la sève du Sri Lanka »

Pour trouver un guide du pays, nous sommes allés dans les fameuses plantations de thé de Ceylan. Malik Fernando est...

Les rois de l’Inde

Traditionnellement, le lion a occupé le titre du roi de la jungle, mais en Inde, les choses sont légèrement différentes....