>>>La plus grande grotte au monde

La plus grande grotte au monde

Au Vietnam, le petit village de Son Trach "cache" la grotte Son Doong, la grande vedette du Parc national de Phong Nha-Kẻ Bàng.
Elle a sa propre forêt, son propre climat et ses 200 mètres de hauteur représentent près de deux fois la Statue de la liberté. La grotte Son Doong (Hang Son Doong en vietnamien) se cache, littéralement, dans le Parc national Phong Nha-Kẻ Bàng, au Viêt Nam, près de la frontière avec le Laos. Elle fait partie d’un réseau de centaines de grottes dont de nombreuses grottes encore inexplorées.
Outre sa propre jungle, Son Doong a aussi sa propre rivière.
Photo: Oxalis Adventure / Ryan Deboodt

L'un des sélectionnés

Le photographe Ryan Deboodt, spécialisé dans les reportages d'aventure et de voyages, et surtout dans la zone du Viêt Nam, a capté certaines des meilleures et des plus spectaculaires images de Son Doong à l'aide d'un drone.

Son origine est estimée à entre deux et cinq millions d’années, mais si nous nous basons sur sa découverte, c’est à peine un bébé. Howard et Deb Limbert, un couple de spéléologues britanniques, organisent une expédition au Viêt Nam en 1990. Treize voyages se succèdent alors, jusqu’en 2009, lors de la première expédition à Son Doong. Elle ne serait jamais sortie de sa léthargie sans l’aide d’Ho Khanh, un agriculteur local qui a chassé dans la région pendant des années et qui se réfugia par hasard dans les grottes pour se protéger de la pluie. Même ainsi, Son Doong est insaisissable, il faut trois expéditions avec l’aide d’Ho Khanh pour la trouver. Les forêts et la végétation dense en font une forteresse presque inexpugnable.
Lors de la première expédition, l’équipe parvient à parcourir environ quatre kilomètres jusqu’à ce qu’une énorme paroi de calcite de 60 mètres leur bloque brusquement le passage. Ils la baptisent sous le nom de la Grande Muraille vietnamienne. Ils reviennent un an plus tard avec des renforts. L’escaladeur Sweeny Sewell a besoin de percer des trous et de fixer des ancrages sur la roche pendant deux jours pour “conquérir la muraille”.
Deboodt a mis huit jours à obtenir les images lors de sa troisième expédition à la grotte.
Photo: Oxalis Adventure / Ryan Deboodt
Surmonter une telle preuve a sa récompense. Il découvre alors une grotte de record. La galerie mesure environ 90 mètres de large, avec presque 240 mètres de hauteur. On peut même apprécier les nuages au niveau du toit. “Je lève mes yeux de toutes mes forces, mais l’immensité de la grotte avale la lumière de ma lampe de poche frontale, comme si je regardais le ciel, une nuit sans étoiles” raconte l’écrivain et membre de l’expédition, Mark Jenkins.
Au sein même du parc, il est possible de louer un bateau pour visiter Phong Nha et Thien Duong.
Photo: Oxalis Adventure / Ryan Deboodt
Un paysage qui semble d’un autre monde mais qui a une explication terrestre. L’érosion de l’eau du fleuve sur le calcaire a entraîné un effondrement du toit en créant de gigantesques verrières et en donnant lieu à une végétation luxuriante avec son propre microclimat. L’un des phénomènes les plus curieux reste les fameuses “perles des cavernes”, constituées de couches de calcite que l’eau a déposé dans le sable. On les retrouve dans d’autres grottes, mais leur taille est souvent celle d’une bille. À Son Doong, il s’agit de sphères presque parfaites de la taille de balles de tennis.
Afin de préserver l’intégrité de la grotte, le Gouvernement vietnamien en a restreint l’accès et ne permet la visite qu’à environ 200 personnes par an. Oxalis Adventure Tours offre aux touristes aventuriers la possibilité de se lancer dans une expédition. L’accès au territoire vierge, pour devenir un point minuscule dans la plus grande grotte au monde vaut 3 000 dollars.

Articles connexes

Portree : la note colorée discordante

La meilleure façon de combattre le gris du ciel écossais est de le colorier. Ils se savent très bien dans...

Coober Pedy : vivre sous terre

Après que les pionniers de la ruée vers l’or (les forty-niners) eurent dévasté les terres « dorées » de la Californie, l’arrière-pays...

Paysages martiens pour futurs astronautes

Le projet Mars One offre un voyage à destination de Mars, sans retour. Si vous vous sentez moins l'âme d'un...

Phang Nga, la baie des secrets

Et concrètement, des agents secrets. Nous nous rendons dans la baie de Phang Nga, un territoire vierge et sauvage dont...