>>>Là où Pékin cache son art
Photo: ©Beijing Commune

Là où Pékin cache son art

La vie culturelle bouillonne dans les quartiers de 798 Art District et Caochangdi, deux zones définissant les tendances artistiques de la capitale chinoise.
C
onsidéré comme le Soho de Pékin, le district de Dashanzi a quelques similitudes avec le célèbre quartier new-yorkais. Dans les années 1950, loin des temples et des lieux touristiques, ce n’était qu’une zone industrielle remplie d’usines de produits électroniques créés par les Allemands. Dans les années 1990, ces usines fermèrent et le quartier changea avec le nouveau millénaire. Artistes et galeristes emménagèrent dans cette zone du nord-ouest de la ville, forte de ses plus de 20 000 m2 et de ses loyers attractifs (0,12 $/m2 par jour). La première usine à se transformer ayant été celle du numéro 798, la zone prit ce nom et devint le lieu de prédilection de la culture contemporaine pékinoise, puis chinoise. Grâce à cette seconde vie, l’art commença à fleurir dans les usines de style Bauhaus (sobres et sans ornements), puis à envahir les rues. Les expositions en plein air et les graffitis sont la marque de fabrique du 798. Cela diffère beaucoup de l’héritage de la dynastie Ming qui domine les quartiers populaires de la ville.
L’entrée au Red Brick Art Museum coûte 20 RMB.
Photo: ©Red Brick Art Museum

Créativité mini

Ateliers, représentations, coins lecture, collage, murs de graffiti... Le 798 Art District abrite également un espace jeunesse. L’International Children's Art Festival (ICAF) le gère et organise des activités en famille dans le Bâtiment de l’Amitié.

« J’aime que l’art me donne la chair de poule. Quand c’est le cas, je sais que je suis devant quelque chose de bon », affirme le collectionneur belge Guy Ullens. Ce dernier s’est installé avec sa femme dans une ancienne usine de composants électroniques en 2007. Ils ont créé ensemble l’UCCA (Ullens Center of Contemporary Arts) au beau milieu du district. Mais ils ne sont pas venus les mains vides puisqu’ils sont arrivés avec une collection de plus de 1500 œuvres d’artistes contemporains chinois. L’UCCA dispose actuellement d’un vaste programme d’expositions d’artistes locaux et étrangers, émergents comme consolidés.
La Beijing Commune se trouve à quelques pas. Au départ, on y explorait les différents courants de l’art contemporain. Aujourd’hui, on y organise des expositions individuelles. On peut voir sur ses murs des œuvres de Zhang Xiaogang, l’un des peintres contemporains chinois les plus cotés (l’une de ses œuvres a été vendue pour 12,1 millions de dollars chez Sotheby’s en 2014). Non loin de la Beijing Commune, la 798 Photo Gallery, une plate-forme culturelle et commerciale pour photographes, est encore active.
La 798 Photo Gallery expose aussi bien des photographies classiques que contemporaines.
Photo: ©798 Photo Gallery
Trois décennies après l’installation des premiers artistes et de leurs chevalets à l’endroit des fusibles, le 798 Art District continue d’être le centre de l’art contemporain dans la capitale chinoise, encore qu’avec un profil plus commercial. En effet, librairies, boutiques et cafés gagnent du terrain sur les galeries et centres d’art. La popularité et la revalorisation du mètre carré, dont le prix s’est multiplié par dix en huit ans, ont fait que les tendances les plus expérimentales ont migré au nord du cinquième anneau de la ceinture périphérique de la ville.
La décoration de l’hôtel NUO est inspirée de la dynastie Ming.
Photo: ©NUO Hotel
Caochangdi regroupe une vingtaine de galeries, écoles d’art et institutions. De ce côté-ci, on trouve la Three Shadows Photography, créée par Ai Weiwei. Cet artiste de renommée internationale fut l’un des premiers à s’installer à Caochangdi ; sa galerie est aujourd’hui l’une des plus importantes de Pékin. Au Red Brick Art Museum, les vidéos et les installations sont à l’honneur. Quant à l’Egg Art Gallery, elle organise deux ou trois expositions chaque année, toujours avec des artistes chinois.

Articles connexes

Au royaume des oliviers

Tous les chemins ne mènent pas à Rome… Pour découvrir l’Italie hors des sentiers battus, rendez-vous dans la région des...

Chez Shakespeare

2016 célébre le 400è anniversaire de la mort de William Shakespeare. Stratford-upon-Avon, en Angleterre, a écrit sa meilleure œuvre :...

Magie à La Havane

Nous ne savons pas si ce sont ses murs aux couleurs vives ou le rythme frénétique de sa rumba, mais...

L’Allemagne sur roues

« Être deuxième, c’est d’être le premier parmi ceux qui perdent », affirmait Ayrton Senna. L’Allemagne prend cela au pied de la...