>>>La bande-son de Paris
Photo: Elena Dijour / Shutterstock.com

La bande-son de Paris

Pionnière dans la célébration de la fête de la musique, la capitale française sait conquérir les visiteurs en charmant leurs oreilles. Découvrez le talent de ses musiciens de rue, ainsi que ses concerts à volonté.
I
l y a deux ans, le dernier Mercury Prize, Benjamin Clementine, gagnait encore sa vie en jouant dans la station de métro Place de Clichy. Avant lui, Ben Harper, Zaz et d’autres vedettes internationales s’étaient produits devant leurs premiers spectateurs, de chanceux Parisiens. Paris est réputée pour la qualité de ses musiciens ambulants. Avant de faire l’Olympia et de faire revivre cette salle historique au son de « Non, je ne regrette rien », Édith Piaf, elle-même, avait été découverte dans la rue.
La scène de la Mécanique Ondulatoire ressemble à une grotte, et le bar est décoré dans une esthétique garage, avec des accessoires de voitures et des camions vintage.
Photo:Matthieu Foucher

La musique devenue architecture

La passion de Paris pour la musique se matérialisa en 1995 dans la Cité de la musique, un bâtiment spectaculaire construit dans le parc de la Villette, avec 250 concerts par an, une médiathèque et un musée. Depuis 2015, il abrite la Philharmonie de Paris.

La Fête de la Musique est née à Paris. Ce grand événement mondial fête le solstice d’été avec force décibels. Lancée par le ministre de la Culture Jack Lang en 1982, elle se déroule désormais dans 250 villes de 120 pays, tous les 21 juin. Fidèle à l’une de ses maximes « De la musique par tous et pour tous », elle suscite des milliers de prestations scéniques impliquant aussi bien des groupes de riverains que des concerts gratuits de stars internationales. Cette année, des artistes comme Bénabar, Ibrahim Maalouf et Yannick Noah seront en tête d’affiche dans les rues de Paris.
Mais les rendez-vous musicaux de la capitale ne sont pas toujours annoncés en grande pompe. Le quotidien musical de la ville s’alimente à de nombreuses sources. Ainsi, c’est un peu par hasard que l’on entendra la nouvelle star du reggae Vanupié près de la station Châtelet, l’on découvrira de futurs talents dans les salles de musique live disséminées dans la ville ou l’on profitera de la valeur sûre des salles intimistes telles que le Café de la Danse, Le Divan du Monde et La Boule Noire. Sans oublier les temples indiscutables que sont l’Olympia, le Zénith et La Cigale où des artistes internationaux ont coutume d’enregistrer leurs disques en direct. De même, le Pop In et La Mécanique Ondulatoire de Bastille sont devenus les lieux phares de la pop et du rock au cours de ces dernières années. La liste est interminable.
Les week-ends, la Philharmonie de Paris ouvre ses portes aux familles avec un agenda plein d’activités.
Photo: © William Beaucardet / Philharmonie de Paris
La musique en plein air envahit également des espaces privilégiés comme le parc floral de Vincennes où, après une promenade bucolique, vous pourrez assister à des concerts tous les trois jours, et les Jardins du musée du Quai Branly, célèbres pour leurs « Siestes électroniques » entre le 25 juin et le 31 août.
Iggy Pop et Massive Attack tiendront l’affiche de la prochaine édition de Rock en Seine.
Photo: Christian Bertrand / Shutterstock.com
À Paris, la nostalgie pour des artistes disparus comme Édith Piaf se fait sentir. Un musée au beau milieu de Belleville lui rend hommage. Fondé par un admirateur, il rassemble des objets personnels dans l’appartement où elle vécut en 1933. La maison de Serge Gainsbourg n’est pas ouverte au public, mais elle reste la destination d’une foule de mélomanes qui s’en approchent et coincent des paquets de Gitanes vides entre les barreaux de sa porte métallique. La tombe de Jim Morrison, au cimetière du Père-Lachaise, offre un autre lieu de pèlerinage. Les fans viennent chaque jour y déposer des livres, des disques, des photographies et fredonner ses chansons. En effet, à Paris la musique envahit les lieux les plus insoupçonnés.

Articles connexes

Intense goût de la mer

La mer Méditerranée se rapproche du centre de Paris au restaurant Étoile-Sur-Mer, du chef Guy Savoy. La baignade peut commencer...

Paris dans le noir

Il existe un lieu à l'abri des feux de la tour Eiffel et des néons du Moulin Rouge. Prenez une...

Tomorrowland : l’endroit où l’on vient pour rêver

C’est le pays des merveilles des Alice âgées de vingt ans, et si Charlie était un adulte, ce serait sa...

L’île du bonheur

Du 28 juillet au 6 septembre, l’île d’Obonjan, en Croatie, n’a qu’une seule mission : nous rendre heureux !