>>>L'amour au temps du "kale"

L’amour au temps du “kale”

Sortir dîner ne sera plus un problème. De plus en plus de restaurants adaptent leurs menus aux couples mixtes "veggies" et carnivores. Oubliez donc les préjugés. ¡Bon appétit!
Avec plus de 600 millions de végétariens dans le monde, il n’est pas rare que dans un couple, l’un soit végétarien et l’autre non. Le samedi soir, des millions de couples s’organisent pour que l’autre cède et aller dans un restaurant “veggie” ou opter pour un restaurant traditionnel dans lequel les options végétariennes se limitent à une salade. Heureusement pour les couples, de plus en plus de locaux incluent dans leur menus des suggestions “vegetable-based”. La viande et le poisson font place au brocoli, à la patate douce et à l’avocat. Et les “couples omnivores” sont enchantés de ne pas se fâcher pour le dîner.
Les défenseurs du mouvement "Farm-to-table" publient généralement l'origine des matières premières utilisées. Les choux de Bruxelles de Dig Inn proviennent de Bayview Farm, à Jamesport.
Photo: Dig Inn

Lundi sans viande

La campagne "Meatless Monday" propose de ne pas manger de viande un jour par semaine. Le chef présentateur italoamericain Mario Batali s'est associé à la cause. Ses pizzerías OTTO à New York et à Las Vegas le recommandent à leurs clients.

New York – La fièvre “veggie”
La Big Apple est, comme toujours, à la tête de cette nouvelle tendance culinaire. Les chefs ont teinté de vert les menus de leurs restaurants, même dans la haute cuisine. Dovetail, qui possède une étoile Michelin, a inclus un menu végétarien et un autre “vegetable-focused” tous les lundi. Toute la semaine, le chef Jean-Georges prépare ses recettes avec des produits organiques de saison sur ABC Kitchen. Il partage également la philosophie “de la ferme à la table” avec Dig Inn, une chaîne de restaurants qui souhaite démocratiser la nourriture saine en la rendant accessible.
Buenos Aires – Sur la terre de la viande
En Argentine, il n’est pas facile d’être végétarien. En effet, ce pays se situe parmi les 20 plus grands consommateurs de viande, avec 91,7 kilos par personne par an. Si renoncer à la viande au grill n’est pas une option, il existe plusieurs restaurants “mixtes”. Rogelia, dans la banlieue de Buenos Aires, propose des plats “faits maison”. Ses buñuelos aux bettes et à l’alioli sont aussi savoureux que les côtes de bœuf. Chez Ninina Bakery, la spécialité reste les hamburgers de viande bovine, mais ils servent également des hamburgers végétariens et végétaliens. iLatina adapte sa haute cuisine latino-américaine pour offrir une version végétarienne de chacun de ses plats. Vous préférez le ceviche de poissons ou de champignons ?
i Latine est l'un des restaurants latino-américains les plus en vogue, selon le jury de "50 Best Restaurants".

"Take-away" à NY

Il Bambino peut tromper : même si un petit porc apparaît sur son logo, il offre des options végétariennes. Ses paninis sont si célèbres dans le quartier du Queens qu'ils ouvrent un nouveau local à Manhattan.

Londres – La plus multiculturelle
Le chef français Bruno Loubet se déclare impartial dans la guerre des végétaliens contre les carnivores et préconise que la viande, le poisson et les légumes ont le même poids dans ses plats. Mais il ne peut cacher son favoritisme pour les légumes. Il suffit d’une visite à Grain Store pour s’en rendre compte. Une autre option est la nourriture indienne du Lotus, à Leicester Square. L’Inde est le pays le plus végétarien au monde, avec 40% de sa population. Les restaurants indiens sont les préférés des couples omnivores car presque tous les plats ont une version végétarienne.
Les paninis et crostinis de Il Bambino sont situés à Greenwich Village, NYC.
Californie – Menus flexibles
Dans la capitale “veggie” par excellence, cela fait des années que l’on adapte les menus aux exigences des clients. Dans ce contexte, Gather est un restaurant “vert” situé dans le bâtiment le plus “vert” de Berkeley. Le New York Times a dit de lui qu’il était “la solution omnivore définitive”. Pour le confort des carnivores, ses plats végétaux ont la possibilité d’ajouter du bacon. Il y a une solution à tout. Au Mohawk Bend, la sauce Buffalo baigne des choux-fleurs au lieu d’ailes de poulet et le résultat est spectaculaire.

Articles connexes

Les végétariens savourent le monde

Les restaurants, les supermarchés et les festivals veggie-friendly se multiplient à l'ère de l'alimentation responsable avec des propositions délicieuses qui...