>>>L’Allemagne sur roues
Photo: Luftaufnahme Grand-Prix-Strecke / © Robert Kah – imagetrust

L’Allemagne sur roues

« Être deuxième, c’est d’être le premier parmi ceux qui perdent », affirmait Ayrton Senna. L’Allemagne prend cela au pied de la lettre et en matière de voitures, elle ne prend en compte que la plus haute marche du podium.
C

’est grâce à une femme, Bertha Benz, que l’Allemagne troqua ses carrosses contre les voitures. En 1888, l’épouse de Carl Benz, l’inventeur de la première voiture à essence, entreprit le premier voyage automobile longue distance : en compagnie de ses enfants, elle roula de Mannheim à Pforzheim afin de tester les avantages du « carrosse sans chevaux ». Une escapade qu’elle fit sans que son mari ne soit au courant… Ce fut « sans doute la meilleure stratégie marketing de l’histoire », selon l’Office du tourisme allemand. Depuis lors, l’industrie automobile rugit comme l’un des principaux moteurs économiques du pays. Avec plus de six millions de véhicules fabriqués en 2015 et plus de 200 parcs à thème et musées en lien avec l’automobile, l’Allemagne est comme une sorte gigantesque circuit automobile. Et pour un amateur de voitures, il y a des sites incontournables à ne manquer !

L’intérieur du musée Mercedes-Benz est inspiré par la structure à double hélice de la spirale de l’ADN.
Photo: Valentyn Hontovyy _Shutterstock_com

La cité de l’automobile

Unique en son genre, Autostadt est un parc de loisirs de 25 hectares dédié à l’automobile. Il est situé juste à côté de l’usine historique de Volkswagen à Wolfsbourg. En plus des nombreuses activités proposées, les fans de quatre-roues peuvent également admirer des œuvres d’art, comme Dufttunnel (le tunnel de parfums), imaginé par l’artiste danois Olafur Eliasson.

L’enfer vert

« Les choses peuvent bien tourner ou non, tu peux aller vite ou non, mais si quelqu’un dit qu’il aime Nürburgring, soit il ment, soit il n’est pas allé assez vite », déclarait le pilote de Formule 1 Jackie Stewart après l’une de ses victoires sur l’ancien tracé du Nürburgring-Nordschleife. Il est connu du grand public sous le nom d’« enfer vert », car il est situé au milieu d’une forêt. Ce circuit, qui est la mecque des fans de moteur, est la ligne de départ idéale. Avec votre propre voiture et pour 29 euros le tour, vous pourrez profiter de ses dénivelés prononcés, du dévers de 73 virages et des presque 21 kilomètres de l’un des circuits les plus techniques et dangereux de l’histoire.

Deux marques et un destin : Stuttgart

Porsche et Mercedes-Benz ancrent dans cette agglomération une grande partie de leur héritage. Pendant les deux heures que dure la visite du musée Mercedes-Benz, les visiteurs embarquent pour un voyage à travers l’histoire de l’automobile grâce aux 160 véhicules et quelque 1500 pièces de la collection. Deux parcours sont possibles : le premier, « Legend », montre dans sept salles le développement chronologique de l’industrie et le second, « Collection », expose des voitures et des pièces réparties dans cinq salles thématiques.

Le parc d’Autostadt reçoit près de deux millions de visiteurs par an.

« Je n’ai pas pu trouver la voiture de sport de mes rêves, je l’ai donc fabriquée moi-même », racontait Ferdinand Porsche. Et il créa la meilleure du monde. Le musée Porsche, marque appartenant au groupe Volkswagen, est aussi un lieu culte pour les fans d’architecture. Sa structure supportée par seulement trois colonnes en forme de « u » semble flotter au-dessus du sol. À l’intérieur, plus de 80 véhicules sont exposés, notamment plusieurs joyaux de la société comme la 356 ou la 911.

Présentation du prototype BMW Vision Next 100, la voiture du futur créée pour faire de la conduite une expérience intuitive et sensorielle.
Photo: BMW España

 

Munich, territoire BMW

Le concept de « plaisir de conduire » est une évidence à Munich. Situé en face du Parc olympique, le complexe BMW mérite absolument la visite. Il rassemble le siège mondial de la marque, où il est possible d’observer le processus de fabrication des voitures, un musée, qui reprend l’histoire de la compagnie, ainsi que le BMW Welt, un grand showroom pour admirer les derniers modèles.
En 2016, la marque souffle ses 100 bougies ! Pour célébrer cet anniversaire, elle organise de nombreux événements. En mars, elle a ainsi présenté la BMW Vision Next 100, le prototype de la voiture du futur selon BMW. Jusqu’en septembre 2017, on peut également découvrir l’exposition commémorative du centenaire : « 100 pièces maîtresses. BMW Group – 100 ans de puissance innovante et de courage entrepreneurial ».

Classic Remise de Berlin : une ode aux voitures anciennes

À Berlin, le quartier de Charlottenburg accueille le Classic Remise, un centre dédié aux voitures anciennes. Installé dans un ancien hangar de tramways, on peut y découvrir plus de 400 véhicules de toutes marques et de toutes les époques. Dans cette galerie commerciale, les utilisateurs peuvent aussi acheter et vendre ainsi que faire réviser leurs véhicules par un atelier spécialisé.

Articles connexes

“Je vis de l’art”

Le ténor italien Paolo Fanale sort de la scène du Théâtre de l’Opéra de Munich pour nous accompagner dans un...

Le train suspendu

La ville de Wuppertal (Allemagne) possède le plus ancien monorail du monde. Inauguré en 1901 par l’empereur allemand Guillaume II,...

Heidelberg : à ceux qui aiment

Partez avec un drame et rentrez avec une comédie romantique. Sujet de fascination pendant des siècles, la ville d’Heidelberg crée...

L’émotion pour l’art

Une overdose artistique vous attend dans la capitale bavaroise. Suivez-nous au cœur de la culture et de l’art en Europe.