>>>Jérusalem autrement

Jérusalem autrement

Explorez d’autres quartiers, goûtez à la cuisine locale sur le marché, découvrez la vie nocturne… Après la visite de la Vieille Ville, une Jérusalem pleine de surprises vous attend.
A

vec 3 000 ans d’Histoire, Jérusalem et sa Vieille Ville offrent aux visiteurs de nombreux sites touristiques riches en découvertes. Mais il existe une autre facette de Jérusalem, celle où vivent et où sortent les locaux, et qui mérite d’être explorée une fois que vous avez visité tous les lieux incontournables.

Réhavia et Nachlaot figurent parmi les quartiers les plus “cools” de Jérusalem. Pour les découvrir, il ne faut pas hésiter à s’aventurer au-delà des zones les plus touristiques.

Construit dans les années 1920, Réhavia abrite plusieurs espaces verts. C’est dans ces rues, qui portent le nom de rabbins et de poètes juifs, que vivaient des intellectuels et des professeurs européens. Situé dans le centre-ville, il regorge de petites boutiques et de cafés. La culture du café est profondément enracinée dans ce quartier et on trouve plusieurs adresses très prisées autour de la rue Azza. Ainsi, au numéro 17, il y a le Café Yehoshua, dont l’ambiance chaleureuse et l’esprit un tantinet hipster en font un lieu apprécié.

 

Musiciens jouant dans la rue.
Jérusalem est une ville jeune, la moyenne d’âge des habitants est de 23 ans.
Photo: judithscharnowski vía Pixabay

Le quartier de Nachlaot est, quant à lui, très fréquenté par les étudiants. Deux rues plus loin, à l’ouest, on trouve un endroit qui est devenu une véritable référence, aussi bien pour les habitants que pour les visiteurs : le marché Mahane Yehuda.

Existant depuis l’époque ottomane, il conserve son ancienne disposition malgré les tentatives de l’Empire britannique pour le transformer. Chaque rue de ce marché couvert porte le nom des marchandises qui y sont vendues. Épices, fruits, pains, bonbons et légumes au vinaigre colorent les stands des quelque 250 vendeurs. Le grand jour est le vendredi, quand les Juifs font leurs courses pour le Shabbat, la journée de repos. C’est ici que se trouve aussi le célèbre restaurant Machneyuda, dont le nom est inspiré par celui du marché. Situé dans la rue Beit Ya’akov, il sert une cuisine méditerranéenne dans une ambiance détendue.

Performance au Festival d’Israël
Pendant la célébration du Festival d’Israël (organisé pour la première fois en 1961), les rues de Jérusalem se métamorphosent.
Photo: Israel Festival ©Lisa Rastl

À la nuit tombée, Mahane Yehuda ne dort pas encore. Tel-Aviv est très réputée pour sa vie nocturne et Jérusalem vibre aussi au rythme de la nuit. Parmi les bonnes adresses, il y a le BeerBazaar qui vous accueille jusque tard dans la soirée. Le restaurant est ouvert tous les jours (le mercredi est très prisé) et propose plus d’une centaine de bières artisanales. En été, le lundi est également un jour idéal pour visiter le marché : en plus de fermer plus tard, des événements spéciaux, des ateliers et des expositions y sont organisés.
 
À deux pas du marché, rendez-vous chez HaTipa, un bar très fréquenté par les habitants de Jérusalem. À la carte, un grand choix de bières et de vins à prix doux, dans une ambiance conviviale qui invite à la conversation. Tous les mercredis, des visites guidées sont organisées dans les bars de la ville. La visite coûte environ 70 NIS (environ 16 €).

Mehane Yehuda
Le marché Mahane Yehuda se trouve à 30 minutes à pied de la Vieille Ville.

Entre la Vieille Ville et le quartier de Montefiore se trouve la Cinémathèque de Jérusalem, un lieu culturel incontournable. Fondée au début des années 1970, elle n’a été officiellement inaugurée qu’en 1981. Elle est née de l’initiative de George Ostrovsky, qui voulait créer une cinémathèque en Israël, et de Wim et Lia Van Leer, qui organisaient à l’époque des séances de projections. De cette collaboration est née Israel Film Archive, et Jérusalem a ainsi pu commencer à projeter des films de qualité grâce au soutien de l’industrie cinématographique, à l’image de celle d’Hollywood. C’est dans cet esprit que le Festival du film de Jérusalem a été créé en 1984. À cette occasion, quelque 200 films nationaux et internationaux sont au programme. On peut également y découvrir des projections live de spectacles du Metropolitan Opera de New York et du Royal National Theatre de Londres.

Articles connexes

Amoureux du design, Jérusalem est votre ville

Tel-Aviv n’est plus la seule destination "cool" d’Israël. Jérusalem lui fait maintenant concurrence grâce à des propositions artistiques audacieuses, des...

Programme pour un été de festivals à Jérusalem

En mai, c’est le coup d’envoi de la saison des festivals, l’un des moments préférés des habitants et des visiteurs....

La Havane se réchauffe

Bien que le réchauffement climatique est un sujet d'actualité omniprésent, les mojitos sont servis bien frais. La vie à La...

L’endroit où Dieu a bien voulu planter l’Ouest

L’Utah et l’Arizona se partagent la région de Monument Valley, mais celle-ci appartient pour toujours à John Ford. Car si...