GastroBar-celone

Les experts recommandent cinq repas par jour, soit un total de 10 repas le week end. Dans votre cas, 10 excuses pour dévorer la ville.
Rien de mieux qu’un bon petit-déjeuner pour commencer le week end tout en énergie, et pour cela, une valeur sûre : le plus typique reste le “pa amb tomaquet”, une tranche de pain à la tomate, arrosée d’un filet d’huile. Chez Andreu Xarcuteria (Rambla Catalunya, 125) vous pouvez en plus le déguster avec du jambon ibérique.
Puis, descendez les Ramblas, un boulevard piéton animé et flanqué de kiosques à fleurs et de statues vivantes. Vous arriverez vite au Marché de la Boquería, avec son étonnante entrée en fer et faïence. Et n’oubliez pas de boire à la Fontaine de Canaletas, la légende raconte en effet que si l’on boit, on revient à Barcelone.

Le meilleur adieu

Il n'existe qu'une seule façon de terminer la nuit en beauté : une coupe de Cava dans l'un des "rooftops" les plus exclusifs de la ville. La terrasse chill out de l'Ohla Hotel, en plein Barrio gótico, avec la meilleure vue, dans une ambiance détendue.

Déviez un peu sur le coté pour connaître le Barrio Gótico. Il s’agit de la zone la plus ancienne de la ville et ses rues étroites regorgent de souvenirs de toutes ses époques : de l’époque romaine au modernisme, en passant, bien sûr, par le gothique. La Cathédrale de Barcelone et l’église de Santa María del Pi sont deux des temples les plus connus, mais nous nous préférons vous en faire découvrir un autre, gastronomique cette fois. Els Quatre Gats a ouvert ses portes au début du XXe siècle, inspiré par Le Chat Noir parisien, et l’on s’y asseyait pour “sauver le monde” tels Rubén Darío, Picasso et le fils de prédilection de Barcelone, Antoni Gaudí.
Collé au quartier Gótico, nous retrouvons le Born, la zone la plus alternative de Barcelone. Ses rues médiévales sont maintenant un labyrinthe de boutiques exclusives et de cafés à la mode. On dîne tard en Espagne, et la collation du quatre heures est l’excuse parfaite pour déguster les churros à emporter de La Xocolateria d’Oriol Balaguer. Ou l’option “healthy”, une fondue de fruits. Une fois rassasié, jetez un œil au StudioStore : 300 mètres carrés de design (nous, on est fan de l’oreiller arc-en-ciel). Et pour dîner : tapas. Des tapas uniquement peut être mais de grande qualité. Ten’s du chef aux 4 étoiles Michelin, Jordi Cruz, combinant innovation et tradition se trouve en bordure du parc de la Ciutadella, tout comme le Born, où vous devez rester pour vivre la nuit de Barcelone.
Récupérez de la fête avec un brunch “rétro” à Timeline Bar et une promenade au Parc Guell de Gaudí. Via le Paseo de Gracia, vous pourrez découvrir d’autres bijoux nés de l’imagination de l’architecte : la Casa Batlló et la Pedrera. Et, en parlant de créativité, vous devez goûter aux “rocadillos” des frères Roca, au bar de l’hôtel Omm. Ils ont également plusieurs glaces de “Rocambolesc”, dont celle au mojito: le meilleur compagnon pour un promenade vers la Sagrada Familia. Bien qu’inachevée, il s’agit de l’icône de la ville.
En fin d’après-midi, venez au Montjuïc pour profiter du spectacle de la Fuente Mágica, aux pieds du château. Même si aucun numéro aquatique ne fait d’ombre à la beauté de la mer Méditerranée. Vous pouvez dîner du poisson des halles et des plats de riz en première ligne de plage, au restaurant Platja Ca la Nuri, à la Barceloneta.
Après un week end avec autant d’émotions gastronomiques, vous finirez par penser devoir manger plus léger, mais nous vous rappelons que si vous avez bu de la Fontaine de Canaletas…vous reviendrez.

Articles connexes

Intense goût de la mer

La mer Méditerranée se rapproche du centre de Paris au restaurant Étoile-Sur-Mer, du chef Guy Savoy. La baignade peut commencer...