>>>« L’île de Skye est l’un des meilleurs spots de ride au monde »
Foto: Chris Prescott
Interview avec Danny MacAskill, rider de street trial et superstar de YouTube.

« L’île de Skye est l’un des meilleurs spots de ride au monde »

Danny MacAskill est un rider en vue ! La preuve : il a récolté plus de 200 millions de visites sur YouTube. Ses figures à deux-roues font un vrai carton et son terrain de jeu est sans limite : depuis le haut d’une falaise, dans les rues de Dunvegan, son village natal, ou dans un décor tout droit sorti de son imagination…
Danny MacAskill est un rider en vue ! La preuve : il a récolté plus de 200 millions de visites sur YouTube. Ses figures à deux-roues font un vrai carton et son terrain de jeu est sans limite : depuis le haut d’une falaise, dans les rues de Dunvegan, son village natal, ou dans un décor tout droit sorti de son imagination…Tout commence en 2009. Danny MacAskill poste une vidéo sur YouTube intitulée Inspired Bicycles, où on le oit exécuter des cascades à vélo dans la ville d’Édimbourg en Écosse. Sur son VTT, il part à conquête du mobilier urbain : escaliers, murets, barrières, rambardes… il n’a peur de rien ! Côté musique, sa performance est rythmée au son de The Funeral de Band of Horses. Le buzz est immédiat : en quelques jours, la vidéo est regardée des centaines de milliers de fois. Ensuite, tout va très vite : le New York Times lui consacre un article en 2009, le National Geographic lui décerne le titre d’« Aventurier de l’année 2011 », il porte même la flamme olympique qui est de passage à Glasgow en 2012…

Vous vous êtes levé un beau matin et des milliers de personnes avaient vu votre vidéo. Vous aviez 23 ans à l’époque… Qu’est-ce qui a changé dans votre vie depuis ?

Je ne vois plus du tout le vélo de la même façon. Avant la vidéo, en avril 2009, je voulais juste monter sur mon VTT pour expérimenter de nouvelles figures. Aujourd’hui, mon regard sur le vélo est devenu plus « cinématographique ».

Martyn Ashton et Martin Hayes ont été les principales sources d’inspiration de Danny quand il était enfant.
Photo: © Red Bull Media House

Quand avez-vous commencé à vous intéresser au street trial ?

Je suis monté à vélo pour la première fois à l’âge de 4 ans, et ça m’a tout de suite plu ! Et c’est à onze ans que j’ai eu mon premier vélo. Très tôt, je me suis amusé à déraper et à sauter sur les murs. Vers l’âge de neuf ans, le frère de l’un de mes amis et sa bande ont commencé le VTT. Je les suivais partout et je reproduisais tous leurs faits et gestes. J’étais un enfant assez intrépide et j’avais envie de faire un peu tout ce qui me passait par la tête…

Sa vidéo « The Ridge » comptabilise plus de 41 millions de vues sur YouTube.
Photo: © Red Bull Media House

Combien d’heures faut-il s’entraîner devenir un rider professionnel ?

Avant, je faisais du vélo pour m’amuser et je n’aurais jamais pensé devenir un jour professionnel. Je montais à vélo comme d’autres jouent au foot ou font un peu d’escalade le week-end. Aujourd’hui, je roule deux à trois fois par jour, sept jours sur sept. Je n’ai jamais perçu cela comme un entraînement.

Danny MacAskill a filmé un documentaire dans les ruines d’Epecuén en Argentine. Depuis qu’une inondation l’a transformé en cité abandonnée, le site attire les touristes du monde entier.
Photo: © Red Bull Media House

En ce moment, vous êtes en pleine tournée pour le « Drop&Roll tour »…

Drop&Roll Tour réunit les meilleurs riders de street trial au monde pour réaliser des présentations sur une plateforme artistique créée spécialement à cette occasion. Duncan Shaw, Ali C, Fabio Wibmer et moi-même allons visiter l’Europe et le reste du monde avec notre show.

Zurich est l’une des villes où le Drop&Roll Tour a fait escale.
Photo: © Red Bull Media House

Quel est votre endroit préféré pour faire du vélo ?

Sans aucun doute, ma région natale. « L’île de Skye est l’un des meilleurs spots de ride au monde »

Avant de devenir une star du street trial, Danny MacAskill a travaillé dans une boutique de vélos à Édimbourg.
Photo: CutMedia
Aujourd’hui, mon regard sur le vélo est devenu plus « cinématographique ».

L’Écosse a servi de décor à beaucoup de vos vidéos les plus célèbres, comme « Way Back Home » à Dunvegan, ou « The Ridge », sur la côte de l’île de Skye.

« The Ridge » était un projet que je voulais réaliser depuis longtemps. Quand j’étais plus jeune, j’avais l’habitude d’observer les monts Cuillin et je m’imaginais à vélo, là-bas, en haut. Même si l’enregistrement a été très amusant, ce fut l’un des projets les plus difficiles et les plus exigeants sur lequel j’ai travaillé. C’était aussi un acte d’amour, car je voulais mettre en avant Skye, mon chez-moi.

« J’enfourche mon vélo tous les jours. J’ai toujours un répertoire d’acrobaties que je veux tester ainsi que des lieux où je souhaite tourner »
Photo: CutMedia

Un endroit que vous aimeriez visiter sur votre deux-roues…

J’aimerais bien aller au Japon. Sinon, l’autre jour, je regardais la Lune et je me suis dit que ce serait le lieu idéal pour faire une vidéo…

Pouvez-vous nous donner un avant-goût de votre prochaine aventure… Ce sera peut-être un projet créatif, comme 'Imaginate’?

Je réfléchis déjà à de nouvelles acrobaties, à de nouveaux lieux… Le problème, c’est que je n’ai pas le temps de tout faire. J’aimerais bien travailler sur une vidéo courte pour relâcher un peu la pression. En plus, cette année, nous partons en tournée avec Drop&Roll, alors… restez à l’affût pour nos prochains spectacles !

Biographie

Danny MacAskill est un pro rider de street trial. Il est né sur l’île de Skye, en Écosse. C’est là qu’il a commencé à s’entraîner à vélo. À l’âge de 23 ans, il devient célèbre grâce à une vidéo postée sur YouTube. Aujourd’hui, il est la référence incontournable du street trial. Son agenda est très chargé : il organise des shows, il joue dans des publicités, et est cascadeur pour des films hollywoodiens.

Articles connexes

Portree : la note colorée discordante

La meilleure façon de combattre le gris du ciel écossais est de le colorier. Ils se savent très bien dans...

St Andrews, ouvert aux jeux

Cela n'arrive que deux fois par an. Il ne s'agit pas d'un phénomène météorologique, mais les amateurs de golf marquent...

À deux mètres sous terre

La ville souterraine d'Édimbourg a disparu au XIXe siècle, mais les récits de ces anciens habitants, sont plus vivants que...

Paysages martiens pour futurs astronautes

Le projet Mars One offre un voyage à destination de Mars, sans retour. Si vous vous sentez moins l'âme d'un...