>>>Cinq endroits parfaits pour un enterrement de vie de garçon

Cinq endroits parfaits pour un enterrement de vie de garçon

Qu'on les aime ou pas, il y a toujours un enterrement de vie de garçon. Il suffit juste de savoir où chercher : à Budapest les fêtards, à Cognac les plus cools ou dans le Winterfell irlandais pour les plus "freaks".
Peter James commence son roman noir “Une mort simple” avec un personnage enterré vivant par ses amis comme vengeance pour les désastreux enterrements de vie garçon qu’il avait organisé. Personne ne veut être à sa place. Il est prudent, lors de l’organisation d’un enterrement de vie de garçon, de garder en tête que le prochain accident nuptial pourrait être le vôtre.
The Dark Hedges, près de la ville d'Armoy, est la "Route royale" dans "Games of Thrones".

Pour ceux qui veulent la totale

Direction Miami En commençant par South Beach le matin et en parcourant la mythique Ocean Drive, où Sonny Crockett poursuivait les méchants. La nuit commence à Nikki Beach, l'un des clubs les plus célèbres au monde et se termine avec les premiers rayons du soleil à Downtown Miami.

Un enterrement de vie de garçon rassemble, en général, entre huit et douze amis entre 28 et 32 ans, qui se connaissent bien. La meilleure façon d’y arriver commence par une question ontologique : Qui sommes-nous ? Et ensuite, que voulons-nous faire ? Et où l’organiser au mieux ?
1. La pacifique Budapest se transforme, le soir, en territoire de ceux qui savent s’amuser avec élégance. Pour commencer la nuit, rien de mieux que les bars de ruine, bâtiments abandonnés recyclés en bars, où chaque salle a sa propre ambiance, ses Djs, beaucoup d’installations artistiques et une décoration éclectique. Le plus à la mode est le Szimpla Kert et le plus local l’Instant. Mais la véritable fête c’est Cinetrip et ses Bains magiques : des balnéaires classiques convertis en discothèques avec Djs, laser et très peu d’autocontrôle dans l’eau.
2. Ceux qui préfèrent arriver intacts au mariage peuvent se tourner vers le territoire mapuche, au sud du Chili. Le volcan et le Lac Villarrica offrent de multiples possibilités de promenades en bateau, pêche, partager la paix des autochtones et autres activités récréatives toutes excellentes pour la peau. Il est recommandé de réserver une journée complète aux Thermes géométriques, un ensemble de passerelles et de piscines thermales enclavé dans la forêt et qui vous situe à mi-chemin entre Jurassic Park et la plus zen des forêts japonaises.
Le "Champagne brunch" de LAVO est organisé le samedi de 14h à 18h À l'hôtel The Palazzo de Las Vegas.
3. Une option pour les amateurs de séries reste de se perdre dans les forêts et rivages du Westeros de “Games of Thrones”. Cette zone se situe au nord de l’Irlande du Nord, où ont été tournées toutes les parties se déroulant à Winterfell, le château des Stark qui, dans la vie réelle, est le Château de Ward. Ici, vous pouvez vous déguiser en Seigneur ou en soldat, pratiquer le tir à l’arc, manger avec les mains et vous promenez à vélo dans les forêts avec un guide qui vous montre sur sa tablette les scènes ayant été tournées dans ce paysage.
Une bonne option en Algarve après une longue nuit est de louer un bateau et de choisir un parcours personnalisé.
4. Un autre classique, popularisé par le film “Sideways”, est l’enterrement de vie de garçon dans les vignobles. Une option plus raffinée que les routes du vin plus classiques est de découvrir Cognac, à l’ouest de la France. Les maisons qui le produisent organisent des visites, comme Otard située dans le Château de Cognac, et où vous suivrez les pas de l’ancienne royauté. L’enterrement de vie de garçon devient alors très distingué, à 100 kilomètres en direction de l’Atlantique, pour se reposer sur la photogénique Île de Ré, parsemée de maisons chics, de plats de la mer, de savons artisanaux et d’ânes ressemblant à des peluches dès que vous les mettez sur Instagram.
5. Impossible d’oublier la ville du péché, dans ce parcours. Avant de “The Hangover”, la ville était déjà la mecque pour les fêtards comme Sinatra et son Rat Pack. Il est aujourd’hui possible de parcourir les scènes du film, de grimper sur la tour Stratosphere, de s’offrir un “brunch” discothèque à LAVO ou de visiter le Musée de la mafia. Car, on le sait, “Ce qui se passe à Vegas… reste à Vegas”… surtout si vous n’êtes pas capable de vous en rappeler le lendemain.