>>>Chez Shakespeare
Photo: © Shakespeare Birthplace Trust

Chez Shakespeare

2016 célébre le 400è anniversaire de la mort de William Shakespeare. Stratford-upon-Avon, en Angleterre, a écrit sa meilleure œuvre : sa naissance.
400 ans après sa mort, Google offre 113 millions de résultats avec son nom de famille. Shakespeare est l’écrivain le plus célèbre en langue anglaise et ses œuvres théâtrales sont les plus connues du public. “Macbeth” est représentée toutes les quatre heures dans le monde entier. Le film légendaire “West Side Story” est fondé sur l’histoire tragique de “Roméo et Juliette” et “Hamlet” a inspiré Disney pour créer “Le Roi Lion”. L’héritage littéraire qu’il laisse après sa mort donne raison au dramaturge anglais Ben Jonson : “Shakespeare n’appartient pas à une seule époque mais à l’éternité”.
Une équipe d'acteurs cuisine et alimente les animaux pour recréer la vie dans la ferme familiale de la mère de l'écrivain.
Photo: © Shakespeare Birthplace Trust

Début de la représentation

La Royal Shakespeare Company est la principale compagnie de théâtre interprétant les œuvres du dramaturge. Même si elles parcourent l'ensemble du pays, la plupart des œuvres sont représentées dans les théâtres Royal Shakespeare et Swan, à Stratford-upon-Avon.

Il a révolutionné l’histoire de la littérature, mais pour connaître la sienne il faut se rendre jusqu’à Stratford-upon-Avon, son village de naissance, en 1564. Le village nous accueille avec des rangées de maisons au style Tudor et aux toits de bois, mais une maison se détache du reste : celle  du dramaturge. Sa taille, plus grande que les autres, montre que le père de l’écrivain, commerçant de profession, était un homme prospère.
La vie de Shakespeare reste inconnue. On le perd de vue en 1585 pour le retrouver des décennies plus tard à Londres, comme auteur de renom. Durant cette période, ses enfants et son épouse, Anne Hathaway, sont restés au village. Le couple a eu une relation plus que difficile : le dramaturge a exprimé le souhait que les restes de son épouse ne reposent pas avec les siens. Et cela n’a pas été le seul point : dans son testament, il lui légua son “deuxième meilleur lit”. L’aînée du couple, Susan, a épousé un médecin et vécu à Hall’s Croft, que l’on peut visiter. 80% de la maison respecte la structure initiale de la maison de 1613. Le fils de Shakespeare est mort à onze ans, cet événement l’a inspiré pour écrire “Hamlet”. Il est également possible d’accéder à l’intérieur de la maison de son épouse. Elle conserve une partie du mobilier original de la famille, y compris le lit à baldaquin d’Anne.
Le théâtre Royal Shakespeare se trouve en bordure du fleuve Avon. On peut également s'y rendre de nuit.
En pleine apogée de sa carrière, Shakespeare est revenu au village comme un homme riche. Il y acheta une maison qu’il appela New Place. Elle fut démolie en 1759, mais la fondation qui gère son héritage prévoit sa réouverture en juillet. Elle accueillera une exposition avec des objets liés à la vie de l’écrivain, trouvés dans des fouilles archéologiques.
La malédiction a fonctionné : personne n'a osé toucher les restes de l'écrivain, même lorsque la tombe a été réparée en 2008.
Photo: Claudio Divizia / Shutterstock.com
En raison d’un décalage des calendriers, Shakespeare est mort le 23 avril 1616 pour les Anglais, et le 3 mai pour les pays catholiques. Il ne s’agit pas de la seule question autour de l’auteur : certains doutent même de son existence. Un groupe d’intellectuels anglais a publié un document qui contestait la paternité littéraire de ses œuvres.
Théories mises à part, Stratford prépare son hommage à celui qui était également connu comme “Le barde d’Avon”. La ferme de la famille de sa mère ouvrira de mars à octobre. Le théâtre Swan (de la Royal Shakespeare Company) accueillera une exposition avec des accessoires utilisés dans les travaux du dramaturge. L’école locale où il a étudié ouvrira à nouveau ses installations historiques au public. C’est ici qu’il a eu son premier contact avec les lettres. C’est lui qui les a ensuite rendues universelles.

Articles connexes

Plus d’espace pour la Tate Modern

Le temple de l’art contemporain londonien voit les choses en grand ! Le 17 juin, la nouvelle Tate Modern de Londres...

Des mots d’amour pour Juliette

Après cinq siècles, l'histoire d'amour de Shakespeare continue d'inspirer une multitude d'amoureux. Venez la découvrir au numéro 23 de la...

L’été sans fin

Beaucoup plus qu'un simple restaurant, il s'agit d'un parc, une terrasse, un festival de musique, un bar de sports…Et mieux...

Londres, une ville à la couleur spéciale

Et ce n'est pas précisément le gris… Prenez votre parapluie (mieux vaut être prudent) et bien que la journée s'annonce...