>>>Carthagène a maintenant son auteur

Carthagène a maintenant son auteur

La famille de Gabriel García Márquez a annoncé que les restes du prix Nobel reposent enfin dans la ville caribéenne où il s'est formé comme journaliste et écrivain.
Ses biographes racontent qu’il a passé sa première nuit sur un banc de la Place de Bolívar. C’est peu après qu’il commença à travailler comme journaliste au quotidien “El Universal”. Le reste, c’est l’histoire de la littérature. Carthagène des Indes a marqué pour toujours Gabriel García Márquez. Entre ses places au sol pavé et ses façades colorées, il a grandi comme écrivain, se défoulant d’abord comme journaliste, ce qui, comme il le définissait, était “le meilleur travail au monde”. C’est dans sa ville fortifiée que sont nés des romans comme “L’amour au temps du choléra” et “De l’amour et autres démons”. Carthagène inspirait Gabi.
Carnaval à Carthagène des Indes
Andrey_Gontarev

Ici, il y a des plages

Ce n'est pas ce qu'il y a de plus important, en comparaison avec la ville. Mais les Caraïbes sont les Caraïbes. Depuis Carthagène, il est assez facile d'accéder à certaines des plages les plus proches. Bocagrande est la plus connue, la Boquilla ou El laguito, les plus calmes, mais un peu plus éloignées. Si l'on veut du sable blanc, Barú, au sud de la ville.

Il s’agissait probablement du charme colonial protégé par la longue muraille. Carthagène n’a pas arrêté le temps, comme on le répète ici souvent. Ici, ce sont ses citoyens qui ont veillé avec soin sur leur ville qui, depuis qu’elle a été déclarée Patrimoine de l’humanité par l’Unesco, a été restauré en respectant la maquette originale. Ou peut-être qu’il s’agit de son goût de ville caribéenne, de la chaleur de ses rues ou des “parrandas” qui sont organisées dans et hors de la zone fortifiée.
Carthagène, avant qu’elle ne soit Carthagène, a été Calamarí, “crabe” en langue autochtone. Son histoire précolombienne peut être connue aujourd’hui au Musée de l’Or Zenú, sur la Place de Bolívar, où sont repris l’artisanat et les travaux d’orfèvrerie de l’époque. La ville comme nous la connaissons aujourd’hui a été fondée en 1533 par Pedro de Heredia, mais s’il a compté sur l’aide de l’indienne Catalina, comme traductrice. Une statue à l’entrée de la vieille ville rappelle la jeune autochtone.
Église San Pedro Claver sur l'une des places
Au sein des remparts, on retrouve l quartier historique, un lieu pour la promenade entre maisons coloniales aux façades jaunes et aux couleurs pastels, la plupart d’entre quatre et cinq siècles d’ancienneté, ou entre ses nombreuses places et églises. La plus ancienne est l’église et couvent de Saint-Domingue, qui a commencé à être construite à la fin du XVIe siècle, presqu’en parallèle aux remparts, même si ces derniers ont été achevés près de deux siècles plus tard.
Fresques dans le quartier Getsemaní
Gary Tognoni
Il est agréable de se perdre dans ses rues pour découvrir des trésors comme le Portal de los Dulces, sur la Plaza de los Coches. Ici, les femmes âgées autochtones adoucissent l’amer passé de la place avec des bonbons artisanaux. La Puerta del Reloj et les Bovedas sont également à ne pas rater : elles logeaient autrefois l’armée et des prisons, mais sont aujourd’hui des galeries d’art et des bars. Mais les meilleurs endroits pour aller boire un verre se trouvent dans la rue Arsenal, car ses maisons pittoresques abritent les restaurants, les boutiques et les discothèques à la mode. Leurs balcons en bois ont vue sur la baie et sur le Château de San Felipe de Barajas. C’est le lieu idéal pour voir le lever du soleil en dansant. Il est également possible d’imiter Hillary Clinton et de passer la nuit à Gethsémani, à quelques mètres, considéré le quartier le plus ‘cool’ de la ville. C’est là que l’on a vu la politique dans un bar en 2012. Elle demandait, certainement, comment aller jusqu’à Macondo.

Articles connexes

Paris dans le noir

Il existe un lieu à l'abri des feux de la tour Eiffel et des néons du Moulin Rouge. Prenez une...

Harry Potter se muda a California

La magie d'Howarts débarque aux Universal Studios Hollywood de Los Angeles avec l'inauguration du parc "The Wizarding World of Harry...

Le rêve de Gary Nader

Le musée LAAM, qui ouvre ses portes à Miami fin 2016, est appelé à devenir la collection d'art moderne et...

Le fameux gène du voyageur

L'ADN est responsable de la couleur de nos yeux, mais un seul gène peut-il définir la façon dont nous voyons...