>>>Austin, la fille rebelle du Texas
Photo: Andy Forde

Austin, la fille rebelle du Texas

Elle se définit elle-même comme "un mélange d'allure éduqué et de fanfaronnade du Texas". Austin va à contre-courant… et elle en est fière.
C’est l’une des trois villes les plus “cool” des États-Unis selon Forbes, avec Seattle et Washington. Alors que de nombreux texans sont fiers du fameux “Everything is bigger in Texas”, à Austin, ils sont heureux d’être différents, bizarres, comme le souligne leur slogan : “Keep Austin Weird”. (Pourvu qu’Austin continue d’être bizarre)
Les habitants d'Austin préfèrent la Street Food. Il y a environ 2 000 camionnettes réparties dans toute la ville.
Photo: Lars Frazer

Les eaux d'Austin

Après la séparation du Texas et du Mexique, des barrages ont été construits dans le Colorado, d'où sont nés des lacs, comme Barton et Krause Springs. Parmi les lacs naturels, soulignons Hamilton Pool ou Lady Bird, un oasis en plein centre. On y pratique le kayak ou la rame sur une planche de surf.

Austin, nom du fondateur du Texas (Stephen F. Austin), a été consolidée en tant que Sillicon Valley du sud avec des entreprises de haute technologie et une population jeune qui adore les sports dans les plus de 30 lacs de la ville. Cette jeunesse même qui préfère les bicyclettes aux hummers des cowboys, la Street food aux restaurants huppés et, surtout, la musique en direct, tous les jours de l’année. Elle est officiellement reconnue comme la capitale mondiale de la musique en live.
L’épicentre de ce sentiment est le festival South by Southwest (SXSW) qui rassemble plus de 2 000 groupes de musique, cinéma, conférences et événements interactifs. C’est le plus grand festival en son genre et il est considéré comme l’un des plus influents de la planète. Il rassemble plus de 250 000 assistants, ce qui a donné lieu à un impact économique de 317 millions de dollars en 2015. L’ambiance de festival est complétée par le Austin City Limits, le Fun Fun Fun Fest ou le Blues on the Green, qui se tient au parc Zilker, le plus emblématique des 251 parcs de la ville. Il y est normal d’écouter le morceau “Summertime” de la texane Janis Joplin, la voix déchirée de la petite blonde à la voix africaine qui a quitté l’Université d’Austin pour plonger dans l’alcool et les bars de la Calle 6, l’artère de la capitale.
Hamilton Pool est une piscine naturelle et une réserve protégée. Elle se trouve à moins de 50 km d'Austin.
Photo: Dave Mead
La capitale de la musique en live compte plus de 250 locaux avec des concerts tous les jours.Dans la Calle 5, The White Horse est le temple de la musique country. Les amateurs de la musique indie et punk ont leur site dans la rue Red River avec Emo’s ou Mohawk. Et les amateurs de blues trouvent refuge à l’Antone’s. Autour de l’université, et du fameux SoCo (South Congress), il existe des espaces mythiques comme Hole in the wall, spécialisé dans les femmes rockeuses, ou le Continental Club où joue le guitariste Jimmie Vaughan, une légende du blues américain.
En été, des milliers de personnes se retrouvent sur le pont Congress pour observer la plus grande colonie urbaine de chauves-souris du monde.
Photo: Kushal Bose / Shutterstock.com
La gastronomie va également à contre-courant à Austin. Au-delà des chaînes et des luxueux restaurants, la ville regorge de restaurants familiaux et de street food de jeunes chefs qui servent leurs créations sur des tables pliantes avec vue sur les lacs. L’un d’eux, Paul Qui, d’origine philippine, a remporté le concours “Top Chef” alors que sa camionnette psychédélique, un laboratoire de saveurs asiatiques et européennes, a été élu comme le meilleur nouveau restaurant du pays en 2014.
Car à Austin, tout est surprenant. Peut-être que l’un de ses rituels les plus curieux est de contempler le coucher du soleil en compagnie d’un million et demi de chauves-souris. Nous ne sommes pas dans la ville de Batman, mais bel et bien au Texas.

Articles connexes

L’île du bonheur

Du 28 juillet au 6 septembre, l’île d’Obonjan, en Croatie, n’a qu’une seule mission : nous rendre heureux !

Aarhus, la culture en capitale

Aarhus est été choisie comme Capitale européenne de la culture 2017. Quoi de plus normal pour cette ville danoise qui...

Bowie est toujours vivant

Les fans du légendaire musicien ont la possibilité de dire adieu au créateur de "Ziggy Stardust". Le Musée de Groninger...

Rock in Río met le feu à Lisbonne

La capitale portugaise se prépare à reprendre en chœur les refrains de Bruce Springsteen, Queen+Adam Lambert, Maroon 5 et Avicii...