>>>À Ibiza et à Formentera, pédalez contre les clichés

À Ibiza et à Formentera, pédalez contre les clichés

En plus d’offrir des fêtes et des criques de rêve dignes d’Instagram, Ibiza et Formentera sont des destinations idéales pour les amateurs de cyclotourisme.
J

ohn F. Kennedy déclarait que rien « n’est comparable au simple plaisir d’un tour à bicyclette ». Quant à Hemingway, il écrivait que c’est la meilleure façon de connaître « les alentours ». Et si ces alentours sont ceux des îles Baléares, le plaisir est garanti ! Ces îles enchantent par « leur stupéfiant mélange de civilisations, leur forte influence internationale, et parce qu’elles gardent leur propre culture de manière authentique ». Voici les mots de Michael Douglas, propriétaire d’une maison à Majorque pendant plus de 25 ans. Les circuits les plus intéressants pour connaître la culture des Baléares à vélo ne se trouvent pas à Majorque, mais sur les îles appelées Pityuses.

À Ibiza, il n’y a pas que le Pacha

Ibiza est une destination pour les jeunes (et les moins jeunes) qui ont très envie de faire la fête. Et ce n’est pas tout : cette île, paradis des hippies dans les années 70, offre également d’autres possibilités, notamment pour les fans de cyclotourisme. L’office du tourisme a ainsi reconnu 21 circuits, qui sont très populaires auprès des habitants et des visiteurs. Pour chaque circuit, on peut trouver « les caractéristiques du parcours, son niveau de difficulté et les recommandations relatives à la distance, l’altitude, la longueur ou le dénivelé ».

 

Cala San Vicent, Ibiza.
Ibiza possède des circuits depuis les calanques de l’ouest jusqu’à celles de Sant Vicent ou la vallée de Morna.

À Minorque, Camí de Cavalls

Le Camí de Cavalls est un sentier historique qui fait le tour de l’île de Minorque. Il s’étend sur 185 kilomètres environ et comprend 20 étapes. Idéal à vélo, ce parcours permet de connaître le littoral de l’île, de s’arrêter sur les plages, et dde écouvrir les forêts de pins et les falaises.

Le choix est vaste. Il y a des circuits simples, comme celui qui relie Santa Eulària des Riu à Santa Gertrudis. Même si, la plupart du temps, le circuit est en montée, son sol goudronné facilite la balade. Ce circuit est très attractif : c’est un mélange de côte et de montagne, de vin et de soubressade, sans oublier les pauses gastronomiques où l’on peut se régaler de mets exquis. Il permet d’admirer l’ensemble architectural de Puig de Missa, situé sur la colline, et qui est formé d’une église, d’un cimetière, de deux musées (musée Barrau et musée d’ethnographie) et de constructions traditionnelles.

 

Il existe également des circuits pour cyclistes expérimentés, à l’image de celui qui part de Sant Antoni de Portmany et longe l’île par la côte. Ce circuit se distingue par ses belvédères que l’on peut atteindre après avoir fait les cinq ascensions à travers la forêt et les chemins de pierre. Quand la fatigue se fait sentir, il est possible de récupérer des forces en allant se baigner sur des plages comme Benirràs. D’autres arrêts sont incontournables lors de cette promenade : la source de Broll de Buscastell et les falaises de Na Xamena, étape préalable à la montée jusqu’aux eaux cristallines de Caló de s’Illa. Citons également l’ascension vers Sant Joan, où s’élève le point le plus haut du Puig d’en Teixidor, à 352 mètres d’altitude.

Windmills in La Mola, Formentera.
À Formentera, on trouve des circuits qui passent par les sept moulins qui demeurent encore sur l’île, comme ceux de Sa Miranda ou celle de La Mola.
Photo: Naeblys / Shutterstock.com

On trouve aussi des circuits dans la capitale, comme celui qui passe par la zone phénicienne et punique, avec un accès aux sites archéologiques. Au total, on compte plus d’une vingtaine de circuits, entre sources, montagnes et forêts de pins luxuriantes, et qui marquent la physionomie d’une île dont la beauté naturelle rivalise avec ses nuits de fête.

The beach at Cala Benirràs, Ibiza.
La calanque de Benirràs réunit la mer et les montagnes de pins qui entourent la crique, et en été elle accueille la fête des tambours.

Formentera au-delà des eaux cristallines

Cette île calme mise également sur l’aventure et l’adrénaline en offrant plus d’une trentaine de circuits à faire à vélo. En plus de son vaste réseau de voies réservées, il existe un « circuit vert » qui traverse des zones dont le paysage est d’une grande beauté. Ses chemins permettent de parcourir le passé salin de l’île en partant de la plage de La Savina, ou encore de suivre le chemin de Sa Guia, rempli d’arbustes, et de s’arrêter sur des plages comme Ses Illetes pour une pause baignade. Il est possible de traverser Porto-Salè, de longer le lagon Estany des Peix, ou de se promener dans des environnements ruraux aux murs en pierre sèche et aux maisons typiques.

Voici quelques suggestions des itinéraires à Formentera, où le cycliste peut non seulement admirer le vert et le bleu du paysage, mais également découvrir des sites d’intérêt historique, à l’image de la Tour de la Gavina, l’une des dernières tours de guet de l’île.

À force de pédaler, Ibiza et Formentera démontent les clichés et prouvent qu’en plus de la fête et des criques, ce sont des destinations idéales pour les amateurs de deux-roues. Sentir l’air frais des îles caresser son visage en descendant des chemins en pleine nature… en voilà une agréable expérience ! Et comme disait le guitariste Bob Weir, il est toujours utile de savoir que les vélos « sont aussi bons pour draguer que les guitares ».

Articles connexes

Ibiza révèle son côté le plus intime

La capitale mondiale de la fête peut se transformer en un havre de paix pour un couple. Nous vous dévoilons...

Formentera : un éden ouvert toute l’année

"Bienvenue au paradis !", indique le slogan de Ses Illetes. Et il peut s’en vanter. La plage la plus célèbre...

Des achats «made in Baléares»

En plus des paysages, qui resteront gravés sur nos rétines, on peut rapporter des îles Baléares des sandales avarcas, des...

Minorque ou le retour à un rythme lent

Bien-être physique et mental, escapades détox pour sortir de la routine et échapper au bruit… L’île de Minorque mise sur...