>>>24 heures dans la Jérusalem la plus moderne
Photo: ©Beer Bazaar

24 heures dans la Jérusalem la plus moderne

Quartiers arty, cafés branchés, gare désaffectée transformée en lieu culturel… Découvrez le nouveau visage de Jérusalem !
S

i vous n’avez qu’un seul jour pour visiter Jérusalem, que faut-il voir absolument ? Tous les spots incontournables se situent autour de la Vieille Ville. Et avec 24 heures de plus ? Cela vous laisse le temps pour découvrir la partie la plus moderne, qui se trouve à l’ouest des lieux les plus touristiques.

La Première Gare, située rue David Remez, est le point de départ idéal pour aller à la découverte de la nouvelle Jérusalem. C’est ici que naissent toutes les nouvelles tendances. Cette ancienne gare a été fermée en 1998 et est restée abandonnée pendant 15 ans jusqu’à sa réouverture en 2013, où elle a été reconvertie en lieu culturel : la Première Gare (The First Station). Désormais, on y trouve des bars, des restaurants, des petits commerces, ainsi qu’un centre d’expositions et une cour, où sont organisés des événements, des marchés, des concerts, des séances de yoga…

Près de l’ancienne gare, on trouve une piste cyclable, qui est un bon point de départ pour aller à la découverte de la ville en deux-roues.

Pour les touristes, l’avantage de ce lieu, c’est qu’il est ouvert toute la semaine, y compris pendant le chabbat, le jour de repos traditionnel des Juifs. Alors que de nombreux lieux sont fermés, ici, il est possible de déguster du poisson frais chez Adom. Ce restaurant, qui a ouvert ses portes en 2001, est venu s’installer dans l’ancienne gare en 2013. Proposant une cuisine d’inspiration méditerranéenne, on peut y savourer des fruits de mer, des pâtes fraîches, des risottos…

À quelques pas de l’ancienne gare, et à quelques minutes du centre, se trouve le quartier Emek Refaim, la colonie allemande de Jérusalem. Autour de la rue du même nom, on trouve plein de cafés branchés, des restaurants, de nombreuses boutiques… Au numéro 23 rendez-vous chez The Coffee Mill, pour boire du café provenant du Guatemala, de Sumatra ou d’Éthiopie.

Emek Refaim
Emek Refaim rappelle les quartiers les plus animés de Tel-Aviv.
Photo: ©The Israeli Ministry of Tourism

Les Allemands se sont installés à Emek Refaim au XIXe siècle et le quartier, très chic, donne à voir une grande variété de styles architecturaux, comme le Bauhaus. On peut y admirer des édifices très luxueux, qui sont aussi parmi les plus chers de la ville. Souvent fermée à la circulation, la rue Emek Refaim accueille de nombreux événements comme des marchés ou des salons du livre. Une oasis de modernité dans la très traditionnelle Jérusalem, et qui n’est pas sans rappeler l’ambiance de Tel-Aviv.
 
Comme à Emek Refaim, un vent de modernité souffle aussi sur d’autres quartiers de Jérusalem. À l’image de Réhavia, également situé à l’ouest de la Vieille Ville. Doté de grandes avenues et d’espaces verts, le quartier possède de nombreux cafés et boulangeries, dans un style à la fois cool et traditionnel. Cohen’s Deli en est un bon exemple : spécialisé dans le fromage et le vin, sa cour paisible permet de prendre un petit-déjeuner ou un café au calme. Grâce à ses propriétaires qui partent faire leur shopping dans toute l’Europe, on peut déguster ici de délicieux fromages, difficiles à trouver ailleurs.

La mode des cafétérias "hype" est très en vogue à Jérusalem.
Photo: ©The Israeli Ministry of Tourism

Un peu plus au nord – mais sans quitter la zone ouest de Jérusalem – se trouve Nachlaot. QG des artistes et des musiciens, c’est le quartier idéal pour se faire une idée de la vie locale. On adore ses ruelles étroites bordées de maisons en pierre et ses cours cachées. Au sud de Nachlaot, il y a le restaurant Mona, l’une des références culinaires du Jérusalem actuel. Situé dans un bâtiment du XIXe siècle, il possède une carte essentiellement méditerranéenne, élaborée avec des ingrédients en provenance de Mahane Yehuda, le marché le plus célèbre de la ville.

Et la ville continue de se moderniser, à l’image de la nouvelle Bibliothèque nationale d’Israël, un projet de 45 000 m2, signé par la prestigieuse agence d’architecture Herzog & de Meuron. Son inauguration est prévue en 2020. Elle sera située à deux pas du Musée d’Israël, un autre symbole du Jérusalem actuel.

Articles connexes

Jérusalem autrement

Explorez d’autres quartiers, goûtez à la cuisine locale sur le marché, découvrez la vie nocturne… Après la visite de la...

Jérusalem : un bazar de bières artisanales et autres surprises nocturnes

Tel-Aviv a la réputation d’être fêtarde, mais Jérusalem cultive sa différence. Ici, on fait la part belle aux soirées musicales...

Amoureux du design, Jérusalem est votre ville

Tel-Aviv n’est plus la seule destination "cool" d’Israël. Jérusalem lui fait maintenant concurrence grâce à des propositions artistiques audacieuses, des...

Gastronomie à tout-va dans Jérusalem

Jérusalem est une "terre promise" pour les palais les plus exigeants. Dans cette ville, où l’on trouve les saveurs les...